Méthodes de traitement des épines de talon

Il est généralement admis que la plupart des maladies auxquelles une personne moderne est confrontée sont causées par un mode de vie inapproprié, un manque d'activité physique, une suralimentation et de mauvaises habitudes. Cependant, il y a des maux qui se retrouvent souvent chez les personnes actives et travailleuses qui sont responsables de leur santé. Ces conditions pathologiques incluent l'éperon du talon, avec des symptômes dont, selon les statistiques, un dixième d'entre nous se rencontre au moins une fois dans notre vie.

Éperon du talon - un traitement est-il nécessaire??

"Heel Spur" est un nom commun qui induit souvent les patients en erreur. Le fait est que cette pathologie ne s'accompagne pas de l'apparition d'excroissances visibles à l'arrière du talon (une telle maladie s'appelle la déformation de Haglund). Avec un éperon de talon, les changements dans la structure du pied peuvent ne pas être observés du tout, et s'ils le font, ils ne peuvent être vus que sur les rayons X.

En médecine, l'éperon du talon est connu sous le nom de fasciite plantaire. Le nom est associé au terme «fascia plantaire». Ce dernier relie le calcanéum et les métatarses. Grâce à cette structure, le pied conserve sa forme naturelle et absorbe correctement les chocs au contact du sol lors de la marche. Fasciite - inflammation du fascia qui conduit à tous les symptômes d'un éperon du talon.

Les pieds d'une personne sont soumis à un stress sérieux tous les jours - ils supportent non seulement le poids du corps, mais adoucissent également la démarche, sautant à chaque pas. Normalement, le facteur de sécurité devrait être suffisant pour eux jusqu'à la vieillesse, cependant, dans certaines situations, l'usure du fascia plantaire se produit beaucoup plus tôt. C'est pourquoi l'éperon du talon est plus souvent observé chez les personnes vers l'âge de 40 ans, alors que tous les mécanismes compensatoires qui fonctionnent à un jeune âge se sont déjà épuisés..

Pourquoi un éperon de talon apparaît-il??

  • En raison d'un excès de poids: la charge sur les pieds chez les personnes obèses est beaucoup plus élevée que chez les personnes de poids corporel normal.
  • En raison des pieds plats: cette pathologie conduit à une redistribution de la charge sur la voûte plantaire, à la suite de laquelle le fascia plantaire devient enflammé dans la zone de fixation au talon.
  • Exercice trop intense: cette blessure au pied peut être observée chez les coureurs de longue distance et même les randonneurs récréatifs qui font régulièrement de la randonnée sur des kilomètres..
  • En raison d'autres maladies inflammatoires, vasculaires ou dégénératives des articulations des membres inférieurs (telles que la polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose déformante, la polyneuropathie diabétique, etc.).

Ces phénomènes se traduisent par des déchirures microscopiques dans la zone où le fascia plantaire se fixe au calcanéum. Un traumatisme répétitif conduit à un processus inflammatoire chronique dans cette zone, qui, à son tour, s'accompagne de troubles métaboliques et de la formation d'une excroissance osseuse pathologique du calcanéum, dirigée dans le pied, ce qui provoque une gêne supplémentaire pour le patient.

Les symptômes d'un éperon au talon apparaissent généralement après une journée fatigante sur vos pieds. Les patients se plaignent d'une douleur brûlante et atroce dans le talon - «comme s'ils marchaient sur un ongle». L'intensité des sensations désagréables ne dépend pas toujours du stade de la maladie, elle est déterminée par la localisation des terminaisons nerveuses par rapport au foyer pathologique.

Après une période de repos (par exemple, le lendemain matin après une nuit de repos), la douleur disparaît, mais la charge suivante provoque son retour. Si l'éperon du talon n'est pas traité, les sensations douloureuses persisteront même avec les moindres mouvements, affectant le bien-être général du patient et interférant avec son mode de vie habituel.

Souvent, les personnes souffrant de fasciite plantaire commencent à décharger involontairement la zone du talon, en essayant de ne pas marcher sur l'arrière du pied, littéralement marcher sur les orteils. Le changement de démarche est particulièrement perceptible chez les patients présentant un éperon talon bilatéral. En raison d'une charge inégale sur les jambes, la maladie au fil du temps peut être compliquée par d'autres problèmes d'articulations - cheville, genou et hanche..

Puisque les restrictions dans la capacité de marcher et le syndrome douloureux sévère ne peuvent être ignorés, les patients présentant des éperons de talon cherchent à soulager leur état par toutes les méthodes disponibles. Cependant, tous ne sont pas pressés de consulter un médecin, préférant suivre les conseils de leurs proches ou résoudre le problème par eux-mêmes en utilisant Internet. Cette approche est lourde de résultats de traitement faibles et même d'aggravation de la maladie - après tout, seul un médecin peut établir la véritable cause des symptômes. Par conséquent, la meilleure option serait de rechercher une aide médicale qualifiée et d'établir un diagnostic précis, puis de décider de la combinaison optimale d'approches pour le traitement des épines de talon..

Traitements efficaces pour les éperons de talon

Pour la plupart des maladies du système musculo-squelettique, il n'existe pas de recette universelle qui vous permette de vous débarrasser des symptômes désagréables en peu de temps. Un épi de talon est une maladie qui se déroule selon un scénario individuel, par conséquent, chaque patient doit avoir son propre plan de traitement, en tenant compte de la présence d'une pathologie concomitante, de la volonté de participer activement à des activités thérapeutiques et même de la nature de l'activité professionnelle.

La méthode la plus radicale pour se débarrasser d'un éperon de talon est la chirurgie, mais vous ne devez pas penser qu'une telle intervention apportera un soulagement rapide et que la maladie ne reviendra jamais. Au contraire, le travail d'un chirurgien nécessitera une rééducation ultérieure et le succès du traitement n'est pas toujours atteint. Par conséquent, si possible, n'amenez pas la maladie au stade où il ne sera pas possible de se passer de la chirurgie..

Utilisation de semelles orthopédiques et de talons

La méthode la plus simple pour tous les patients se plaignant de douleurs chroniques au talon. Une semelle correctement sélectionnée redistribuera la charge sur le pied et minimisera le traumatisme ultérieur de l'aponévrose plantaire. Si la maladie n'est pas allée trop loin, il y a une chance qu'elle recule sans traitement supplémentaire..

L'utilisation d'orthèses

Pour que l'aponévrose récupère plus rapidement, les patients la nuit sont encouragés à utiliser une «botte» spéciale qui fixe le pied strictement perpendiculairement à la jambe. Il n'est pas pratique de marcher dans une telle orthèse, mais pendant que vous dormez, cela fournira du repos au pied douloureux..

Thérapie par l'exercice

La physiothérapie n'est pas utilisée comme méthode indépendante de traitement des épines du talon, mais elle peut être prescrite en plus d'autres approches. Ainsi, le renforcement des muscles du pied et du bas de la jambe sera utile pour les patients qui développent une fasciite plantaire due à des pieds plats..

Massage

Un chiropraticien expérimenté soulagera la douleur et améliorera la mobilité du pied affecté en quelques séances seulement. Des massages réguliers sont particulièrement utiles pour les personnes présentant des manifestations initiales d'éperons du talon - ils vous permettent d'arrêter d'utiliser des analgésiques et de la physiothérapie.

Administration locale de corticostéroïdes

L'administration de corticostéroïdes est utilisée dans les cas où le syndrome douloureux est extrêmement prononcé et il est nécessaire de soulager rapidement la souffrance du patient. Cette méthode ne peut pas être utilisée pendant longtemps, car les hormones affectent négativement l'état des os - elles en éliminent le calcium, ce qui conduit à l'ostéoporose.

Réchauffement frottement

Frotter avec des huiles et des onguents chauffants peut aider certains patients. L'amélioration de l'apport sanguin dans la zone touchée accélère les processus métaboliques et la régénération tissulaire, grâce à quoi la restauration du fascia est plus rapide.

Applications de boue

La boue thérapeutique chaude au sulfure-limon est appliquée sur une jambe douloureuse sous la forme d'une chaussette pendant 15 à 20 minutes, ce qui réchauffe le pied et a un effet thérapeutique en raison des composants actifs du mélange. Le cours standard de traitement est de 10 à 15 procédures.

Bains chauds et minéraux

L'efficacité de la balnéothérapie dans le traitement des maladies des os et des articulations est prouvée depuis l'Antiquité. En règle générale, cette méthode de traitement est possible dans les stations balnéaires. En Russie, ce sont des stations thermales situées dans le Caucase du Nord et en Transbaïkalie..

Thérapie par ultrasons

Sous l'influence des ultrasons, la surface et les tissus profonds du pied sont doucement chauffés. En combinaison avec l'application de pommades médicinales, cette méthode vous permet d'éliminer l'inflammation et de soulager la douleur en seulement 2 à 5 séances.

Thérapie au laser de faible intensité

L'action du laser améliore la circulation sanguine dans la zone de l'éperon du talon, soulage le gonflement et accélère la guérison du fascia. Contrairement à l'opinion de certains patients, cette méthode ne supprime pas un éperon osseux déjà formé, mais améliore considérablement le bien-être du patient.

Thérapie aux rayons X

L'exposition à de faibles doses de rayonnement entraîne une diminution de la sensibilité dans la zone de l'éperon du talon, ce qui permet au patient d'oublier longtemps l'inconfort du pied. C'est une méthode sûre et indolore qui ne nécessite pas l'utilisation de médicaments, ce qui est particulièrement important pour les patients allergiques. Il est important de se rappeler que la radiothérapie est contre-indiquée chez la femme enceinte..

Thérapie par ondes de choc (SWT) de l'éperon du talon

Cette méthode est apparue relativement récemment - elle est basée sur la capacité des ondes acoustiques à agir sur les dépôts de calcium dans la zone de la jonction du fascia plantaire et de l'os du talon, ce qui peut finalement conduire à un dessèchement de l'excroissance pathologique. Ainsi, il est possible de réduire voire de supprimer complètement l'éperon du talon en plusieurs séances, ce qui est une panacée pour les patients qui ne sont pas aidés par d'autres méthodes thérapeutiques. Le résultat de cet effet peut être vu sur une radiographie de contrôle ou une IRM après la fin du traitement..

Traitement opératoire

Pendant l'opération, le chirurgien broie l'excroissance osseuse du talon, ramenant le pied à son état naturel. Cependant, cela ne résout pas le problème du traumatisme du fascia, par conséquent, les patients qui ont subi une telle intervention nécessitent toujours une physiothérapie et d'autres procédures médicales pendant la période de rééducation..

Prévention de la fasciite plantaire

Chacun de nous devrait réfléchir à la prévention de l'apparition d'un éperon au talon - après tout, cette maladie peut se développer chez toute personne avec l'âge. La base du respect de vos pieds, ce sont les bonnes chaussures: ne lésinez pas sur les chaussures, les bottes et les baskets, surtout si vous bougez beaucoup pendant la journée. Allez pieds nus plus souvent, abandonnez les pantoufles au profit des sandales à talon fixe. Auto-massez vos pieds régulièrement avec une crème hydratante, et si vous êtes en surpoids ou aux pieds plats, consultez votre médecin pour obtenir des conseils.

Un éperon de talon est caché aux yeux des autres et, à première vue, n'est pas une maladie grave pouvant entraîner une invalidité. Soyez conscient de votre bien-être et la santé de vos jambes sera la meilleure récompense.

Symptômes et traitement de l'épine de talon

Lors du mouvement d'une personne, la charge principale tombe sur la région du talon du pied, cette zone est donc souvent sujette à des pathologies. L'un d'eux est la fasciite plantaire. Qu'est-ce qu'un éperon dans la zone du talon, comment le traiter et pourquoi cela se produit?

Éperon sur la jambe: essence, code ICD

Un éperon de talon est une maladie du pied dans laquelle un processus inflammatoire se produit et une bosse dure se forme dans la zone touchée. La maladie se développe sur une longue période, accompagnée de sensations douloureuses.

La pathologie se forme sous l'influence de facteurs externes. En raison de la charge constante sur les jambes, l'aponévrose de la semelle est blessée. Cela provoque une inflammation et une ossification ultérieure du tendon affecté. L'éperon peut être situé en bas ou en haut du pied.

Dans la classification internationale des maladies (CIM-10), l'éperon sur le talon porte le code m77.3.

Les raisons

La fasciite plantaire est très courante dans la pratique médicale. La plupart des patients sont des femmes de plus de 40 ans vivant en ville. Les raisons des éperons de talon sont les suivantes:

  1. Pied plat. C'est le facteur le plus courant qui provoque l'apparition d'un néoplasme sur le pied..
  2. Âge. Au fil du temps, des changements dans les os et les muscles se produisent dans le corps, la circulation sanguine est perturbée et le processus de réparation des tissus s'aggrave.
  3. Porter un bébé. Pendant cette période, une charge importante sur les membres inférieurs est créée..
  4. Excès de poids corporel. Augmente également le stress lors de la conduite.
  5. Dommages aux muscles, aux articulations, au tissu osseux des membres.
  6. Pathologies de la zone calcanéenne, orteils.

Chez les jeunes patients, la maladie est rare. Dans ce cas, les activités sportives intenses, ainsi que le port de chaussures inconfortables et de talons hauts sont des causes courantes d'éperons au talon..

Mécanisme (étapes) de l'éducation

L'éperon n'apparaît pas du jour au lendemain. La maladie met du temps à se développer. Tout d'abord, une déchirure de l'aponévrose de la semelle se forme sur le talon. Ensuite, un processus inflammatoire se produit dans la zone endommagée. S'il n'est pas arrêté en temps opportun, le tendon plantaire commence à s'ossifier, ce qui conduit à la formation d'une accumulation.

Symptômes

Le principal symptôme d'un éperon au talon est la douleur lorsque vous essayez de marcher sur le talon. La douleur est vive et brûlante et apporte beaucoup de souffrance aux patients. Beaucoup de gens décrivent la maladie comme s'il y avait un clou à l'intérieur du pied. L'intensité de la douleur dépend de la taille et de la forme de la croissance..

Les larmes se produisent souvent sur le site de la lésion. En conséquence, une inflammation se développe, qui finit par se propager aux tissus voisins. La peau du talon devient rugueuse, un cal se forme dessus, accompagné de douleur. Si une infection pénètre dans la zone touchée, un processus purulent commence..

Lorsque la pathologie est négligée, le pied enfle, l'inflammation couvre la majeure partie du pied et même la cheville.

Diagnostique

Si un éperon s'est formé sur la plante du pied, vous devriez consulter un médecin pour un examen et la nomination d'un traitement efficace. Il est impératif de subir un diagnostic, car la douleur au pied peut témoigner non seulement de la maladie en question, mais également d'autres pathologies. Une douleur peut survenir en raison de la spondylarthrite ankylosante, de la goutte, de l'arthrite, de l'ostéomyélite, d'un traumatisme.

Il est également important de déterminer ce qui cause l'éperon du talon. Ceci est nécessaire pour sélectionner une tactique de traitement efficace. Tout d'abord, le médecin procède à un examen externe du pied, examine les symptômes. Après cela, il attribue les mesures de diagnostic suivantes:

  1. Examen de laboratoire du sang et de l'urine.
  2. Rayons X calcanéens.
  3. Imagerie par résonance magnétique du pied.
  4. Ultrason.

Si lors du diagnostic, des pathologies concomitantes sont identifiées, le médecin vous orientera vers d'autres spécialistes pour consultation. Après le diagnostic, le médecin vous dira quoi faire s'il y a un éperon sur le talon.

Méthodes de guérison

Le traitement des éperons sur les jambes est choisi sur une base individuelle. L'auto-thérapie est strictement interdite. Sinon, l'évolution de la maladie s'aggravera.

La lutte contre la formation du talon est menée de manière complexe. Certains médicaments, procédures de physiothérapie, appareils orthopédiques sont utilisés. En complément, des méthodes de médecine traditionnelle sont utilisées. Lorsque la pathologie est négligée, les médecins ont recours à une intervention chirurgicale.

Aides orthopédiques

Pour répartir correctement la charge sur le pied et soulager la douleur lors de la marche, les médecins conseillent aux patients avec un éperon talon d'utiliser des semelles spéciales. Ils sont fabriqués à partir de différents matériaux: silicone, latex, cuir et autres..

Certains luminaires ont un trou. Cela se fait là où se trouve l'éperon du talon. Les médecins conseillent aux patients d'acheter des produits orthopédiques sur mesure, surtout si une déformation du pied est observée avec l'éperon, ou si d'autres excroissances se sont formées autour du petit doigt et d'autres doigts.

Médicament

Le traitement d'un éperon du pied avec des médicaments est effectué à l'aide de médicaments anti-inflammatoires qui aident à éliminer l'inflammation dans la zone de croissance. Le plus souvent, les médicaments locaux sont utilisés sous forme de pommades, de crèmes, de gels, de patchs. En cas d'inflammation sévère, le médecin peut prescrire des injections, ce qui est beaucoup plus efficace et agit plus rapidement..

Souvent pris dans le traitement de la compaction de la bile médicale, qui est capable de la dissoudre. Il est utilisé pour réaliser des lotions, des compresses. Pour la douleur dans la zone touchée, des analgésiques sont utilisés: ils éliminent le symptôme, mais n'affectent pas la cause des éperons sur les jambes.

Un spécialiste doit sélectionner les médicaments après avoir reçu les résultats de l'examen du patient: les médicaments peuvent avoir de nombreuses contre-indications à l'admission.

Physiothérapie

En collaboration avec des médicaments, des procédures de physiothérapie sont effectuées pour se débarrasser de la pathologie du talon. Ils améliorent l'effet des médicaments, aident à éliminer les manifestations cliniques de la maladie.

Soulage la douleur grâce au traitement par ultrasons de l'épine de talon. Les ondes ultrasoniques aident à supprimer le processus pathologique, à accélérer la guérison des tissus enflammés, à avoir un effet relaxant sur les tissus musculaires, à normaliser la circulation sanguine et à éliminer les poches des pieds.

Si un éperon apparaît, une thérapie au laser peut être effectuée. Sous l'influence des faisceaux laser, les processus métaboliques sont activés, les tissus affectés guérissent plus rapidement et les symptômes de la maladie sont éliminés. Une méthode telle que l'électrophorèse est également utilisée pour le traitement. Avec son aide, les médicaments pénètrent plus facilement dans les couches profondes des tissus..

Remèdes maison

Le traitement des éperons sur le pied est autorisé en utilisant des méthodes non traditionnelles. Ils sont efficaces dans les premiers stades du développement de la pathologie. Dans les cas avancés, les recettes folkloriques ne sont utilisées qu'en complément.

Un radis

Le radis aide à soulager la douleur grâce à l'éperon du talon. Un petit fruit doit être passé dans une râpe fine. Appliquez la masse résultante sur la zone malade et un bandage. Il est recommandé de faire une compresse avant de se coucher et d'aller au lit avec. Effectuez la procédure jusqu'à ce que la pathologie disparaisse. Habituellement, après 3 séances de traitement, le soulagement vient..

Pommes de terre

Une compresse de pomme de terre aidera à guérir la plaie. Le légume doit être pelé, haché, pressé, puis appliqué sur la zone touchée de la jambe et fixé. Laisser une nuit.

Racine d'iris

Broyer 250 g de la plante avec un hachoir à viande, placer dans un bocal d'un litre, verser 250 ml d'alcool, fermer hermétiquement avec un couvercle. Laissez le produit infuser pendant 15 jours, en choisissant un endroit protégé du soleil. Secouez le liquide tous les deux jours.

Après avoir préparé des médicaments à domicile, il est utilisé pour les compresses. Il est nécessaire de faire tremper la gaze dans la teinture, de l'appliquer sur le talon affecté, de le fixer avec un film, d'isoler les jambes avec des chaussettes en laine sur le dessus. Laissez la compresse pendant la nuit. Traiter par infusion d'iris pendant au moins 20 jours.

Une bonne façon traditionnelle d'aider à traiter les éperons sur les jambes consiste à utiliser une solution d'iode. Le produit a des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Pour traiter la croissance, il suffit de faire une maille iodée sur le talon avec un coton-tige.

Vous pouvez également mélanger de l'iode avec d'autres ingrédients. Le remède suivant aide bien avec un éperon de talon: faites un mélange de 50 ml de solution, une cuillère à café de sel et une cuillère à soupe de miel liquide. Placez le gruau résultant sur de la gaze, attachez-le à la plaie du pied, bandez. Il est recommandé d'isoler par le haut.

Allez au lit avec une compresse. Le cours de thérapie à domicile est de 7 jours.

Bile

Le traitement de l'épine de talon est également effectué à l'aide de bile de poulet. Pour ce faire, vous devez mélanger 40 g de produit, 20 ml de vodka, 5 g de shampooing. Saturez la serviette avec le produit résultant et appliquez-la sur la zone malade du pied, en mettant une chaussette sur le dessus. Laisser la compresse pendant la nuit.

Le traitement avec des remèdes populaires pour les éperons de talon consiste également à appliquer une tranche de saindoux sur la zone touchée. Le produit est glissant, il doit donc être soigneusement fixé sur le pied. Pour ce faire, il est recommandé de mettre une chaussette, puis un sac en plastique, puis une deuxième chaussette..

Herbes

Diverses plantes aux effets anti-inflammatoires, analgésiques, adoucissants aident dans le traitement des éperons sur le talon. Les fonds suivants sont très efficaces:

  • Bain de conifères. Versez 15 cônes avec de l'eau, faites bouillir pendant 40 minutes, puis laissez infuser et filtrez. Versez le liquide dans un bol et abaissez vos pieds. Réchauffez vos pieds dans l'eau pendant au moins 15 minutes.
  • Teinture lilas. Placez les fleurs séchées dans un récipient et versez de l'alcool dans un rapport de 1:10, liège hermétiquement et laissez infuser pendant 10 jours. Une fois prêt, vous pouvez l'utiliser pour l'administration orale, 30 gouttes trois fois par jour et pour les compresses la nuit..
  • Teinture de pissenlit. Versez 60 têtes de fleurs tombées avec un verre d'alcool, laissez infuser pendant 14 jours, puis filtrez et lubrifiez la jambe douloureuse plusieurs fois par jour.

En outre, lors de la préparation de remèdes populaires pour le traitement des éperons, le plantain, le cocklebur, l'absinthe sont utilisés.

Méthodes chirurgicales

La médecine moderne propose plusieurs façons de traiter un éperon du pied de manière opératoire. Ceux-ci comprennent les éléments suivants:

  1. Ablation chirurgicale traditionnelle. Il s'agit d'une procédure ouverte réalisée à travers une grande incision dans le talon. La technique est assez rarement utilisée, elle est généralement utilisée dans des cliniques insuffisamment équipées. La procédure est efficace, mais elle présente des inconvénients sous la forme d'une longue période de rééducation, la formation d'une cicatrice au site de suture.
  2. Chirurgie endoscopique. Avec ce traitement, au lieu d'incisions, 2 petits trous sont réalisés, dont la taille ne dépasse pas un demi-centimètre. Grâce à eux, une caméra et des instruments sont introduits à l'intérieur pour être retirés. Cette opération est moins traumatisante, donc les pieds récupèrent rapidement..
  3. Intervention mini-invasive. Une seule petite perforation de 3 à 5 mm est pratiquée dans la zone endommagée. Des instruments y sont introduits pour l'excision du sceau. Le traitement est effectué sous contrôle radiographique. La technique n'implique pas de lésions tissulaires majeures.

Après un traitement chirurgical, il est nécessaire de suivre toutes les recommandations du médecin traitant pour une récupération complète du pied..

Le temps de rééducation dépend du type de thérapie effectuée. La période de récupération dure le plus longtemps avec la chirurgie traditionnelle.

Pour restaurer complètement le pied et éviter les complications, le patient doit faire un pansement tous les jours et vérifier la plaie pour des signes d'infection afin de l'arrêter en temps opportun. Tout au long de la rééducation, il est recommandé de ne pas charger la jambe, de porter des semelles orthopédiques.

Prévention de l'éducation

Empêcher un éperon de talon est assez facile. Pour cela, vous avez besoin de:

  • Choisissez des chaussures confortables.
  • Évitez de porter fréquemment des talons hauts.
  • Massez et exercez vos pieds régulièrement.
  • Ne pas trop étirer les membres inférieurs.
  • Appliquer des semelles orthopédiques.

L'éperon sur le talon apporte une gêne lors de la marche, il doit donc être retiré immédiatement après l'identification.

Qu'est-ce qu'un éperon de poulet sur le pied et la plante du pied et à quoi il ressemble, comment et comment le traiter

Une affection courante, un éperon plantaire ou une fasciite plantaire est un processus inflammatoire qui affecte le tissu conjonctif. Elle est causée par la formation d'une croissance en forme d'éperon sur l'os du talon. Ce néoplasme peut apparaître chez n'importe quelle personne et conduit au fait que la marche normale devient impossible en raison de douleurs dans la plante du pied. L'inflammation du fascia plantaire est le plus souvent diagnostiquée chez les femmes âgées. L'accumulation osseuse est causée par une fasciite dans neuf cas sur dix. Par conséquent, cette maladie est considérée comme la principale cause de la maladie..

Causes d'occurrence

Déterminer les causes de l'apparition d'éperons sur la semelle est la première étape pour se débarrasser de la maladie. Bien entendu, lorsque la croissance osseuse est déjà formée, la priorité du patient est son traitement, et non l'établissement des causes de l'apparition du néoplasme. Mais la lutte contre les conséquences sans établir les causes de la maladie est presque garantie de conduire à une rechute et peut-être même plus d'une fois..

L'inflammation qui provoque une accumulation dans le talon peut survenir à la suite d'une forte tension ou d'une déchirure des tendons de la plante du pied. Considérant que cette zone est constamment exposée au stress, il est presque impossible de guérir cette inflammation due à des microtraumatismes réguliers sans le faire exprès. En outre, l'inflammation de la bourse peut devenir la base de la maladie. Les facteurs de risque provoquant l'apparition de la maladie comprennent:

  • stress prolongé sur la plante des pieds;
  • pieds creux;
  • pied plat;
  • port à long terme de chaussures à semelle intérieure fine et plate;
  • surpoids, obésité;
  • affaiblissement de la structure musculaire du pied causé par l'hypodynamie;
  • blessures aux pieds chroniques, isolées, mais assez graves;
  • certaines maladies vasculaires et nerveuses des membres inférieurs;
  • chaussures serrées et inconfortables;
  • changements liés à l'âge dans le tissu conjonctif.

L'éperon est rarement unique, généralement la maladie affecte les deux talons (comme sur la photo). Se débarrasser d'eux peut être fait de différentes manières, mais pour chacun d'eux, il existe une recommandation générale. Pour un traitement plus rapide et plus efficace, vous devez absolument consulter un orthopédiste. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible d'éliminer un néoplasme bénin du talon sans risque pour la santé des jambes..

La description la plus précise de ce que sont les éperons à l'aide de l'expression «néoplasme bénin». Ce néoplasme est une sorte d'épine formée à la surface de l'os du talon.

Caractéristiques de la maladie

La raison de s'inquiéter pour la santé de vos talons est une telle combinaison de facteurs: l'apparition de poches, de rougeurs, de douleurs vives. Le renflement caractéristique qui apparaît sur la plante des pieds dans la zone du talon est une confirmation à presque cent pour cent de la fasciite. Mais en plus de la formation d'un tubercule, il est possible de confirmer le développement de la maladie en question, ce qui est assez difficile à traiter. L'un d'eux est un changement inconscient de la démarche du patient en raison d'une douleur intense au niveau du talon..

Le syndrome de la douleur est l'un des principaux symptômes de la maladie. La douleur peut être intermittente ou permanente, selon la distance parcourue par le processus inflammatoire. Ce n'est pas l'éperon visible de l'extérieur lui-même qui fait mal, mais les tissus à l'intérieur. Le syndrome de la douleur est divisé en deux catégories principales:

  1. Début - l'inconfort survient lorsque le patient se réveille.
  2. Dynamique - tout stress sérieux sur le pied provoque de la douleur.

Le processus de formation finale de l'accumulation prend un temps assez long. Souvent, l'éperon du pied n'est finalement formé qu'après quelques mois. Pendant toute cette période, le patient ressent une douleur intense dans la semelle, marchant à chaque fois sur la jambe douloureuse.

Méthodes de traitement

Se tourner vers un orthopédiste pour un diagnostic et un pronostic éventuel du développement de la maladie est la première étape pour la surmonter rapidement et efficacement. Ce n'est qu'après cela qu'il est permis de choisir la méthode et le lieu de traitement de la fasciite: à la maison, dans un sanatorium, stationnaire dans une clinique. Malgré la sécurité sanitaire relative, l'inflammation des tendons, entraînant l'apparition d'éperons, est une maladie complexe grave. Son danger réside dans le fait qu'une personne ressent non seulement une douleur intense, mais perd aussi assez souvent la capacité de bouger normalement.

La première étape de la guérison d'un éperon de talon est de réduire autant que possible la charge sur le pied. Pour cela, des semelles orthopédiques spéciales peuvent être utilisées, permettant, sans conséquences pour les métatarsiens, de transférer une partie de la charge sur la voûte plantaire et les orteils..

Il faut beaucoup de temps pour éliminer un néoplasme à l'aide des techniques médicales existantes en raison de sa nature. Les méthodes traditionnelles pour supprimer l'accumulation comprennent:

  • traitement médical utilisant des gels, pommades et autres médicaments recommandés par un orthopédiste pour soulager l'inflammation et la douleur;
  • injections anti-inflammatoires dans la zone enflammée (lorsqu'elles sont effectuées, le patient ressent une douleur intense, la méthode est donc assez impopulaire);
  • procédures d'onde de choc (comme sur la photo ci-dessus);
  • traitement avec laser, aimant, électrophorèse;
  • un complexe de gymnastique spécial pour améliorer l'apport de sang au bas des jambes;
  • l'utilisation d'appareils orthopédiques visant à réduire et à redistribuer la charge sur les jambes.

Si vous ne vous débarrassez pas de la maladie, cela conduit ensuite au développement d'une calcification due à la calcification de l'éperon. Dans ce cas, de fortes épines osseuses anormales apparaissent sur le talon - ostéophytes.

ethnoscience

La popularité des méthodes «maison», suggérant comment traiter une maladie particulière, n'a pas épargné la fasciite plantaire. Il existe un certain nombre de recettes et de méthodes qui aident à soulager l'inflammation et à réduire la douleur. Les plus efficaces d'entre eux sont appelés:

  • Pommade de guérison faite maison, qui comprend des œufs de poule et du vinaigre. Ce mélange est considéré comme l'une des meilleures formulations «maison». Il est recommandé de faire des procédures avec une telle pommade contre un grand nombre de maladies des jambes, y compris la fasciite..
  • Le tapotement du talon est une alternative populaire pour se débarrasser des éperons sans médicament. Cette procédure provoque une douleur supplémentaire, mais permet une augmentation du flux sanguin vers le pied..
  • Compresse de pomme de terre - recommandée en cas d'inconfort sévère.
  • Feuille de plantain non lavée - il faudra deux semaines pour guérir le plantain jusqu'à ce qu'il sèche complètement.

Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont la médecine traditionnelle peut traiter la fasciite ou soulager les symptômes..

L'efficacité de la médecine traditionnelle ne sera justifiée que si la technique choisie est approuvée par un spécialiste.

Traitement efficace et rapide d'un éperon sur la jambe

Un éperon sur la jambe est une formation osseuse bénigne qui s'est formée au-dessus de l'os normal. Malgré sa petite taille, il appuie sur les muscles du pied lorsqu'une personne marche sur un membre.

Causes et symptômes

Des éperons de talon peuvent survenir simultanément sur la jambe gauche ou droite en raison d'une blessure, d'une altération de la circulation sanguine et du métabolisme, des pieds plats et d'autres maladies. Un certain nombre de facteurs contribuent au développement de cette maladie:

  • en surpoids;
  • pathologie de la colonne vertébrale;
  • lourde charge sur les jambes;
  • porter des chaussures inconfortables.

Les principaux symptômes des éperons sont une douleur intense, une rougeur et une rugosité de la peau du talon. La cause de la douleur est l'aponévrose plantaire, située entre les os du talon et les orteils. Si des déchirures se produisent dans la structure de la jambe au point d'attache, une inflammation se produit. À l'avenir, une infection peut se connecter à ce processus, ce qui entraînera une suppuration de la peau..

Pendant la nuit, des micro-larmes se développent ensemble et le matin, lorsqu'une personne se tient sur sa jambe, elles réapparaissent, ce qui provoque une douleur intense. Avec la durée de la maladie, un tel processus peut affecter négativement la démarche, après quoi les gens boivent parfois ou tombent sur le côté. Dans les cas graves, une personne peut avoir besoin d'une canne pour se déplacer..

Méthodes de traitement

Après avoir diagnostiqué la maladie par examen visuel, ainsi que par rayons X ou échographie, le médecin traitant prescrit la meilleure façon de traiter la maladie. Selon la cause et le degré de négligence de la maladie, le médecin peut utiliser un grand nombre d'options thérapeutiques différentes.

Classiquement, ces méthodes peuvent être divisées en plusieurs groupes:

Méthode de traitementComposantes de la méthode de traitementDurée du traitement
Traitement avec des agents externesAnti-inflammatoires non stéroïdiens10-14 jours
Médicaments anti-inflammatoires
Additifs biologiquement actifs14-30 jours
Enduits externes12-16 applications 24-71 heures chacune
ChirurgieBlocus médicinal1 à 2 fois par jour lors d'une exacerbation de la maladie
Thérapie au laser7 à 10 procédures pendant 3 à 5 minutes
Thérapie par ultrasons15 procédures pendant 5 à 10 minutes
Thérapie par ondes de choc1-5 procédures
Intervention opératoire
PhysiothérapieBains chauds7 à 10 procédures pendant 10 à 20 minutes
Massage10-14 procédures pendant 20-30 minutes
Traitement vibroacoustique des éperons10 procédures pendant 40 minutes
Électrophorèse5 à 10 procédures
Exercices de gymnastique1-2 mois
Traitement avec des aidesTapingFait avec l'éducation physique
Fixateurs de nuit
Talon et semelles
Traitement avec des remèdes populairesCompressesMois
Iode5 jours

Moyens externes

Pour guérir efficacement et rapidement les épines de talon, des médicaments agissant localement sont souvent utilisés. Tout d'abord, il s'agit de l'utilisation de divers AINS et anti-inflammatoires. Ils ont un effet anesthésique efficace, empêchent le développement de l'inflammation, aident à prévenir l'infection.

Les plus populaires sont:

  • Pommade au diclofénac;
  • Pommade d'ibuprofène;

Lorsque les éperons font mal, les compléments alimentaires sont souvent utilisés pour éliminer l'inconfort. Grâce aux composants naturels de ces crèmes, la microcirculation s'améliore, les muscles des jambes se détendent, leur mobilité revient à la normale, l'inflammation et la douleur disparaissent. Les plus célèbres d'entre eux sont: Tiger's Eye, Pyatkashpor et Shark Oil.

Les emplâtres spéciaux se distinguent par leur simplicité et leur facilité d'utilisation, à l'intérieur desquels la substance active est contenue. Parmi ses composants figurent des composants organiques et inorganiques qui soulagent le gonflement et l'inflammation, stimulent la circulation sanguine.

Ils éliminent parfaitement le syndrome de la douleur. Lorsqu'ils sont utilisés, les ligaments prolifèrent plus rapidement. Vous ne pouvez coller les patchs que sur une peau propre sans dommage. Faites une pause de 5 à 6 jours entre les changements de médicaments.

Chirurgie

Si les médicaments topiques ne fonctionnent pas, vous devrez probablement demander une aide chirurgicale. L'une des variétés consiste en des injections d'analgésiques et d'anti-inflammatoires directement dans la zone du foyer inflammatoire.

Le blocus est effectué avec l'utilisation de médicaments hormonaux, qui éliminent presque instantanément l'inflammation des pieds et soulagent la douleur. Le principal inconvénient de cette procédure est son effet temporaire..

Vous pouvez vous débarrasser efficacement de l'inflammation à l'aide de plateaux préparés avec des sels de la mer Morte.

Le traitement au laser fonctionne sur les tissus mous. La procédure est effectuée sur la semelle, ce qui augmente la circulation sanguine et soulage la douleur. Avec l'aide de la thérapie par ultrasons, il est possible de lisser les épines de l'éperon du talon, qui blessent les tissus mous. Avec la méthode des ondes de choc, le ligament se débarrasse des sels accumulés, le gonflement et l'inflammation diminuent et la récupération se produit plus rapidement.

Une mesure extrême est la chirurgie, avec laquelle vous pouvez retirer les cors. Pour se débarrasser des excroissances, les médecins pratiquent une excision, qui libère les nerfs pincés à la suite de la croissance du tissu osseux.

Éducation physique et massage

Les cellules peuvent être nourries à l'aide de différents bains: boue, minéral, radon ou paraffine. De plus, le massage est efficace pour les excroissances au niveau du talon et des coussinets. Il améliore la circulation sanguine et développe les muscles et les ligaments du pied..

L'éducation physique ne doit être pratiquée qu'après un bon échauffement et un échauffement suffisant des muscles, et doit également être utilisée en combinaison avec d'autres méthodes de traitement.

La thérapie vibroacoustique par dispositif vibroacoustique a un effet bénéfique sur l'écoulement lymphatique, ce qui aide à normaliser la structure cellulaire et favorise la fusion.

L'utilisation de l'électrophorèse aura un effet analgésique. La physiothérapie aidera à développer progressivement et précisément les ligaments. Des exercices de gymnastique spéciaux à la maison sont effectués pour renforcer le fascia plantaire, améliorer son élasticité.

Sida

Après des exercices thérapeutiques à la maison, il est recommandé de faire du taping. Il s'agit de la fixation des ligaments, des muscles et des articulations à l'aide de ruban adhésif spécial (ruban de sport ou plâtre adhésif large ordinaire).

Il y a plusieurs façons d'appliquer le ruban, dans lequel le ruban doit être bien tendu et dépasser légèrement en bas pour réduire la charge sur le talon.

Les aides qui peuvent guérir l'éperon et réduire l'inconfort sont les semelles intérieures et les coussins de talon.

Il existe un autre moyen de prévenir les ruptures permanentes des ligaments: les orthèses de nuit. Ils réparent le pied pendant que la personne dort. Il devrait être à un angle de 90 degrés. Dans cette position, les ligaments sont restaurés correctement et la douleur matinale disparaît.

Remèdes populaires

En plus des méthodes conservatrices, une telle maladie est traitée avec des remèdes populaires. L'un des moyens les plus efficaces est de faire des compresses. Par exemple, une recette à l'ail réduit la douleur immédiatement après le premier traitement. Pour ce faire, l'ail est poussé dans un presse-ail et appliqué sur la zone touchée. La jambe est enveloppée d'un film ou d'un bandage et laissée pendant 4 à 6 heures, après quoi elle est lavée à l'eau tiède.

Compresser peut être fait avec Dimexide, qui doit être dilué avec de l'eau bouillie refroidie. Une serviette est imbibée de cette solution, puis appliquée sur le point sensible. Couvrir le talon d'en haut avec du papier et le fixer avec une chaussette en laine.

Les méthodes traditionnelles incluent souvent l'iode pour traiter une grande variété de maux. L'éperon du talon ne fait pas exception. Aux stades initiaux de la maladie, la grille d'iode habituelle permet de soulager l'inflammation, à des stades plus avancés - applications avec de l'iode, du miel et du sel. Il est plus pratique de les utiliser la nuit, tout en les fixant avec un bandage.

Prévention de la maladie

Quelle que soit l'option de traitement choisie, il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Pour ce faire, une personne doit observer les recommandations suivantes:

  • contrôlez votre poids;
  • traiter les pieds plats et les maladies de la colonne vertébrale;
  • éviter une forte surcharge du pied;

La prévention des éperons sur les pieds est appropriée non seulement pour les personnes en bonne santé pour prévenir la maladie, mais également pour son traitement dans les premiers stades.

Partage avec tes amis

Faites quelque chose d'utile, cela ne prendra pas longtemps

Traitement de l'épine de talon

Éperon de talon. La maladie au nom si mystérieux a un terme médical - en médecine, on l'appelle fasciite plantaire (plantaire). Dans cette image, vous pouvez voir où se trouve l'aponévrose plantaire, et vous pouvez également voir l'emplacement de l'éperon du talon:

Comme vous pouvez le voir sur la figure, le fascia plantaire (en d'autres termes, la plaque de tissu conjonctif) s'étend du tubercule (ou de la pointe) du calcanéum sur les muscles et est attaché par quatre rayons aux os métatarsiens des orteils. Le fascia est tendu et conçu pour contrôler la charge sur la jambe lors de la marche, ainsi que pour protéger les os et les articulations du pied contre les dommages.

Causes de l'éperon du talon

Le point le plus faible est précisément le lieu d'attache du fascia à l'os du talon. En raison de la forte charge exercée sur le fascia plantaire, il devient traumatisé, en particulier à la place de sa fixation à l'os du talon. Cela se produit lorsque vous utilisez de mauvaises chaussures, des pieds plats.

Chez les personnes dont la régénération tissulaire du fascia plantaire est ralentie, une inflammation non microbienne (ou aseptique) se produit au site de fixation du fascia à l'os du talon. Cela peut se produire en raison de l'âge du patient, ainsi que d'une régénération tissulaire lente congénitale.

En conséquence, un gonflement et une douleur surviennent sur le site de l'inflammation. Mais au moment de l'apparition de la douleur, l'éperon du talon lui-même peut ne pas être encore présent. Plus une personne charge le pied, plus l'aponévrose plantaire est traumatisée et la douleur, l'inconfort lors de la marche augmentent, car il y a une augmentation de l'inflammation dans les tissus environnants et la destruction du fascia lui-même. La croissance osseuse elle-même - le talon lui-même - survient souvent plus tard. Autrement dit, il y a une douleur au talon, mais rien n'est visible sur la radiographie..

Voyons maintenant d'où vient l'éperon du talon. Le fait est que les cellules du fascia plantaire sont très riches en calcium, et lors de leur mort massive, si le fascia est endommagé, du calcium se dépose, en particulier dans la zone de la tubérosité du calcanéum. Voici comment apparaît l'éperon du talon..

Symptômes de l'éperon du talon

Un patient avec un éperon au talon a une douleur au talon, qui peut irradier vers les orteils et les muscles des jambes. La douleur augmente souvent avec l'effort, la marche prolongée, la position debout. Au fil du temps, la douleur apparaît après le repos, les douleurs matinales peuvent déranger.

Quel médecin contacter avec une épine de talon

Cette maladie est prise en charge par un traumatologue orthopédiste, ainsi qu'un chirurgien.

Pour diagnostiquer un éperon du talon, il est nécessaire d'examiner le patient avec palpation du calcanéum, ainsi que des diagnostics aux rayons X afin d'identifier une croissance sur l'os du talon et des diagnostics échographiques du calcanéum. Des tests sanguins supplémentaires sont possibles pour exclure d'autres maladies du système musculo-squelettique.

Traitement de l'épine de talon

Les méthodes de traitement dites non médicamenteuses comprennent le port de semelles orthopédiques spéciales, qui réduisent la charge sur la jambe en soutenant la voûte plantaire. Pour chaque patient, des chaussures orthopédiques spéciales avec une rainure d'éperon peuvent être fabriquées séparément. Selon l'expérience de nombreux orthopédistes, le port d'une telle semelle intérieure individuelle peut soulager complètement les symptômes d'un éperon talon même sans l'utilisation de médicaments. L'utilisation de chaussures orthopédiques est une méthode assez efficace pour traiter ces patients, car élimine le stress excessif du pied.

Le massage des pieds est assez efficace pour soulager la douleur avec un éperon du talon, car il réduit la tension des tissus dans la zone du talon. Chaque patient peut effectuer un auto-massage du pied à domicile en utilisant le flacon le plus ordinaire:

Pour toute maladie, et l'éperon du talon ne fait pas exception, l'anesthésie et le traitement ne doivent pas être confondus. La douleur est la réponse de défense du corps lorsque le processus de destruction du fascia prend le pas sur la récupération. La douleur est assez forte, si souvent une anesthésie est simplement nécessaire, mais elle n'élimine pas les processus pathologiques au centre de l'inflammation, mais ne bloque que les réactions douloureuses pendant un certain temps. Après l'anesthésie, le soulagement se produit, mais il est temporaire et n'est pas associé à une amélioration de l'évolution de la maladie - il est important de comprendre.

Les médicaments hormonaux sont utilisés pour soulager la douleur, mais vous devez savoir qu'ils sont dangereux, car ils peuvent entraîner une nécrose (nécrose) de l'os du talon. Ils utilisent également des analgésiques, qui sont administrés avec une injection (blocage), ainsi que l'électrophorèse, la phonophorèse. Les médicaments utilisés pour soulager la douleur dans cette maladie sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène, movalis), également utilisés sous forme de pommades. La pommade est appliquée sur le talon 2-3 fois par jour. Ces médicaments, en plus du soulagement de la douleur, réduisent également l'inflammation dans le foyer.

Le soulagement de la douleur n'est pas un remède contre la maladie, par conséquent, dans le traitement d'un éperon du talon, des méthodes peuvent être utilisées qui comprennent le nettoyage du tissu du talon de substances qui contribuent à la formation d'un éperon du talon. Il s'agit de la thérapie dite vibroacoustique (micromassage profond au niveau cellulaire) à domicile ou en ambulatoire, ou thérapie par ondes de choc en clinique. En outre, les ultrasons et la thérapie au laser sont utilisés, qui sont bons pour soulager l'inflammation dans la région du talon. Divers bains minéraux, cryothérapie, applications spéciales de boue donnent un bon effet.

Aucune des méthodes ne donne une garantie de guérison à 100%, par conséquent, si ces méthodes de traitement sont inefficaces, si les excroissances osseuses continuent de progresser, elles ont recours à l'ablation chirurgicale de l'éperon du talon..

Il faut également parler des méthodes traditionnelles de traitement conservateur. Les méthodes de traitement traditionnelles peuvent être combinées avec la physiothérapie, avec le port de chaussures spéciales, mais en aucun cas vous ne devez utiliser uniquement la médecine traditionnelle, en rejetant d'autres méthodes de traitement. Sinon, seule la progression de la maladie peut être obtenue..

Les remèdes populaires pour le traitement des épines de talon comprennent le traitement avec une feuille d'aluminium. Il réchauffe les tissus environnants, réduisant l'inflammation. De plus, le corps est saturé de métal et un champ électrostatique est créé. La feuille est collée avec du ruban adhésif avec le côté réfléchissant sur le dessus pendant 20 minutes - 2 heures par jour. Les contre-indications pour le traitement par feuille sont toutes les tumeurs qui peuvent augmenter de taille lorsqu'elles sont chauffées. Ainsi que les maladies de la peau et les allergies au papier d'aluminium.

Traitement avec de la teinture de potentille. Diluer une cuillère à soupe dans 1/3 tasse, prendre 3 fois par jour pendant 3 semaines.

Les bains de sel de mer soulagent la douleur des talons. Pour le bain, vous devez prendre 2-3 cuillères à soupe de sel de mer ou de sel ordinaire par litre d'eau, diluer le sel. La durée de la procédure est de 30 à 40 minutes.

Chaque traumatologue-orthopédiste a son propre point de vue sur le problème des éperons de talon par expérience. Certains d'entre eux attirent l'attention sur la futilité de détruire «l'épine» osseuse sans éliminer la cause profonde de la maladie - la surcharge du pied. Dans ce cas, l'éperon reviendra. D'autres médecins sont sceptiques quant aux médicaments et à la physiothérapie dans ce cas. Le point de vue est expliqué très simplement: jusqu'à ce que la pointe osseuse se plie, la douleur avec inflammation ne disparaîtra pas. Que faire? C'est au détour de l'excroissance osseuse que vise une autre méthode de médecine traditionnelle, qui demande un peu d'endurance. Pour de nombreux patients, ce schéma a aidé à se débarrasser complètement de la douleur:

  1. Cuire vos pieds à la vapeur dans l'eau la plus chaude possible pendant environ 30 minutes.
  2. Tenez-vous sur le talon douloureux, en appuyant dessus autant que possible. Restez dans cette position jusqu'à ce que le pied soit complètement refroidi (environ 15 minutes).
  3. Répétez 3-4 procédures.

Le but de cette méthode est de plier l'excroissance osseuse pour qu'elle prenne une position moins traumatique. Le chauffage dans ce cas a un effet adoucissant sur l'éperon. Une pointe désagréable se penche vers l'os et devient plus petite. Cependant, le patient doit toujours surveiller ce qu'il doit mettre sur ses pieds, en choisissant des chaussures de haute qualité avec une semelle intérieure souple et des semelles épaisses, ainsi qu'en utilisant des appareils orthopédiques..

Traitement d'un éperon sur le pied

En médecine, un éperon sur le pied est appelé fasciite plantaire ou fibromatose fasciale plantaire. Les gens l'appellent éperon de talon. Le plus souvent, il affecte les femmes de plus de 40 ans, représentant environ 10% de toutes les maladies du système musculo-squelettique.

Dans certaines circonstances, il survient chez les jeunes filles, et dans la vieillesse, il se retrouve par hasard chez 25% lors de l'examen pour d'autres raisons. La maladie n'est pas mortelle, mais elle peut sérieusement gêner et restreindre les mouvements, il est donc recommandé de mieux la connaître.

Ce que c'est

En se levant pour la première fois à l'âge d'environ un an, une personne continue de marcher toute sa vie, sans penser à l'énorme charge que subissent ses jambes. Lors de la marche, le support principal est sur le talon. Le calcanéum forme plusieurs articulations mobiles qui composent l'articulation de la cheville. Les muscles et le fascia sont situés le long de la semelle entière du talon aux orteils, attachés au tubercule de l'os.

C'est ici, au niveau de la tubérosité calcanéenne, que se forme une excroissance osseuse, ressemblant à un bec, dirigée d'une pointe vers les doigts. Il s'agit de la localisation la plus courante. Parfois, il affecte d'autres parties du pied - les pouces, le coussinet sous les orteils. Au début de son développement, il ressemble à un épaississement arrondi, progressivement il se transforme en ostéophyte.

Causes d'occurrence

La cause immédiate de l'éperon est le processus inflammatoire du fascia de la semelle. Mais cela ne se produit pas tout seul. Un proverbe commun dit: "Si vous ne savez pas comment travailler avec votre tête, travaillez avec vos pieds." En fait, lorsque vous travaillez avec vos pieds, vous devez penser avec votre tête. Connaissez-vous ce changement de chaussures?

Le matin, faites du jogging pour vous tonifier et perdez les 2-3 kg supplémentaires. Bien sûr dans les baskets. Puis elle s'est transformée en ballerines confortables sans talon et a continué à faire du shopping actif. Le soir, un rendez-vous.. sur les Louboutins! Je suis rentré à la maison, détendu, j'ai enlevé les «chaussures de forçat» et j'ai marché pieds nus sur le parquet. C'est une charge énorme sur le talon et la voûte plantaire. Motif - l'éperon est plus fréquent chez les femmes.

Dr Bubnovsky: «Un sou numéro de produit 1 pour restaurer l'apport sanguin normal aux articulations. Aide au traitement des ecchymoses et des blessures. Le dos et les articulations seront comme à 18 ans, il suffit de frotter une fois par jour. "

  • une blessure au pied ou au talon;
  • troubles circulatoires dans l'athérosclérose;
  • les troubles métaboliques, y compris l'ostéoporose;
  • charges sportives excessives;
  • porter des chaussures à talons hauts ou sans talons;
  • porter des chaussures serrées inconfortables;
  • faiblesse des muscles des jambes chez les patientes enceintes ou obèses;
  • longue marche pieds nus;
  • pied plat;
  • maladies des articulations et de la colonne vertébrale;
  • maladies du tissu conjonctif.

La douleur au pied due aux éperons doit être différenciée de la spondylarthrite ankylosante, de la polyarthrite rhumatoïde.

Signes de maladie, diagnostic

Le symptôme le plus important est la douleur au talon, qui ressemble à la sensation d'un ongle. Elle est si forte et tranchante! Le malade ne peut pas marcher sur un membre, il cherche des aides à la marche (canne, béquille). La douleur est particulièrement intense le matin. Cela est dû au fait que les micro-ruptures du fascia calcanéen pendant le repos nocturne se développent avec son raccourcissement, et le début de la marche matinale entraîne un nouveau traumatisme. Les éperons noués de la semelle rendent impossible la montée des escaliers.

Tout le monde ne ressent pas de douleur. Les symptômes peuvent être complètement absents. La pathologie est détectée sur une radiographie comme découverte accidentelle lors de l'examen pour une autre raison. Que peut-on voir à l'examen? À quoi ressemble un éperon de talon sur le pied? Dans la période aiguë, vous pouvez remarquer un léger gonflement du talon, il n'y a pas d'autres signes.

Le diagnostic est simple. Une radiographie ou une IRM suffit. Sur la photo, dans la zone du tubercule calcanéen, une formation coracoïde osseuse est déterminée de 4 à 15 mm, dirigée vers les doigts. L'échographie permet de surveiller l'effet de la thérapie.

Traitement

Vous pouvez vous battre de différentes manières. La thérapie conservatrice propose des médicaments, qui comprennent des médicaments pour l'administration orale et pour les injections, des pommades topiques, des patchs. Le massage, la physiothérapie, la thérapie par l'exercice sont largement utilisés. Au stade initial du développement des éperons sur la plante du pied, les médicaments peuvent remplacer le traitement par des recettes folkloriques. Dans les cas avancés sévères, les méthodes chirurgicales de traitement aident à se débarrasser de l'ostéophyte douloureux. Examinons de plus près chacune des méthodes..

Thérapie conservatrice

Médicaments

La pharmacothérapie soulage la douleur et soulage les signes d'inflammation. À cette fin, 2 groupes de médicaments sont prescrits:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, naproshen, voltaren);
  • analgésiques (pentalgin, tempalgin).

Ces médicaments sont généralement pris par voie orale sous forme de comprimés, mais les AINS peuvent être utilisés sous forme de pommades et de gels. Par exemple, la pommade à l'indométacine peut être simplement frottée dans la zone douloureuse. Le gel de diclofénac, la crème à l'ibuprofène soulagent les manifestations douloureuses lors de l'application de compresses ou lors du frottement dans la zone du pied.

Le moyen le plus simple de le traiter est d'appliquer un patch médical. L'action du patch s'applique à tous les points biologiquement actifs du pied. Il est possible de la présence dans sa composition, en plus des analgésiques, des ingrédients à base de plantes - angélique, racine d'aconit, carthame, bornéol. Le patch est appliqué sur une jambe propre et sèche pendant 24 heures. Le cours nécessite 16 pansements. Vous pouvez appliquer un patch de poivre chauffant. Il est découpé à la forme du talon et collé sur une eau de Cologne propre et sans huile ou du cuir sans éther. Une chaussette chaude est mise sur le dessus. En cas de brûlure excessive, l'emplâtre est enlevé, la peau est enduite de vaseline.

Une compresse avec Dimexide apporte un bon effet. Dimexide est dilué dans un rapport de 1 à 5 (pour 1 partie de Dimexide, 5 parties d'eau). La compresse est appliquée sur le membre préalablement cuit à la vapeur pendant une période de 2 heures trois fois par jour. La durée du traitement est de 2 semaines.

Si le résultat thérapeutique est insuffisant, un blocage est effectué, c'est-à-dire une injection à l'ostéophyte d'hydrocortisone, de diprosan ou de Kenalog. Seul un médecin a le droit de bloquer, car la condition de sa mise en œuvre est la connaissance du site et de la profondeur de l'injection.

Physiothérapie et massage

Les médicaments peuvent être administrés par électrophorèse ou phonophorèse. La physiothérapie peut être effectuée dans une salle de physiothérapie (UHF) et à domicile:

  1. L'appareil domestique Vitafon fonctionne sur le principe de l'exposition vibroacoustique. Il vous permet d'améliorer la microcirculation, la perfusion tissulaire en couches profondes inaccessibles pour le massage manuel. La douleur est soulagée après 3-4 séances.
  2. L'échographie est utilisée pour la thérapie par ondes de choc. 5-7 séances suffisent pour soulager la douleur.
  3. Un bon effet analgésique est fourni par l'utilisation d'un laser thérapeutique.
  4. Le massage peut être réalisé par un massothérapeute professionnel et inclure différentes zones (pied, talon, bas de jambe). Disons l'auto-massage. But du massage:
  • améliorer l'approvisionnement en sang;
  • augmenter l'élasticité des tissus mous;
  • affecte mécaniquement la croissance osseuse.

Le résultat du massage semblera plus significatif lorsqu'il est combiné à l'utilisation de semelles correctrices et spéciales et de coussinets de talon, qui vous permettent de décharger le pied lors de la marche.

Traitement orthopédique

En plus de la sélection de semelles, l'orthopédiste propose également des techniques thérapeutiques telles que les orthèses ou orthèses de nuit et le taping. Que sont les orthèses? En termes simples, ce sont des corsets communs. Ils permettent de fixer le fascia plantaire en position étirée, d'éviter de le raccourcir lors de la fusion du fascia pendant la période de repos, et donc de réduire la douleur matinale de départ. Le taping est utilisé pour fixer le pied dans la position de flexion maximale à l'aide de bandes adhésives, soutenant ainsi la voûte plantaire.

Thérapie par l'exercice et kinésithérapie

Les kinésiothérapeutes suggèrent d'être traités par kinésiothérapie. Par exemple, la méthode de la ceinture. La personne malade est assise sur une chaise. Une ceinture en tissu est placée sous le talon douloureux, dont les extrémités sont croisées sur la cuisse au-dessus de l'articulation du genou. Les mains renforcent la fixation en tirant les extrémités de la ceinture vers le bas. Le membre est légèrement redressé et effectue des mouvements qui simulent la pression sur la pédale d'accélérateur.

Les exercices de thérapie par l'exercice suivants peuvent être effectués par chaque adulte. Ils sont nécessaires pour bien s'étirer et rendre le fascia plantaire élastique. Il est recommandé de démarrer le complexe après un bon «échauffement» des muscles du mollet et du tendon d'Achille.

  1. Tenez-vous face au mur, appuyez dessus avec vos mains, les jambes en ligne droite les unes après les autres. Accroupissez-vous lentement jusqu'à ce qu'une tension se fasse sentir dans le tiers inférieur de la jambe, fixez la position pendant 15 secondes.
  2. Position du mur. Tenez-vous debout avec vos orteils sur le support, les talons pendent. Inclinez-vous au mur, fixez pendant 15 sec. Montez 15 fois sur les orteils, vous pouvez alterner.
  3. Rouler un rouleau ou une bouteille d'eau froide.
  4. Assis sur une chaise, cueillant des pierres, des noix ou d'autres objets avec vos orteils.
  5. Assis sur le sol ou debout, tirez les orteils vers vous, fixation pendant 15 secondes.

Après une série d'exercices, il est recommandé de porter des chaussures avec semelles intérieures ou talonnières.

ethnoscience

Presque chaque famille a sa propre recette folklorique..

La plupart d'entre eux sont basés sur l'utilisation de bains et de compresses:

  • contraste glace et eau chaude;
  • sel de soude chaud;
  • au sel de mer.

Pour les compresses, ils utilisent tout ce que l'imagination invite:

  • saindoux et pommes de terre crues;
  • bardane et bile de porc (c'est bien que pas de crottes de poulet);
  • moutarde, poivron rouge moulu et propolis;
  • ammoniac;
  • goudron de bouleau, miel, piment, crème pour bébé;
  • œuf, beurre, essence de vinaigre.

À l'intérieur, vous pouvez prendre une teinture d'églantier, de fleurs de lilas, de potentille des marais.

Toutes ces recettes peuvent être utilisées après consultation du médecin traitant..

Méthodes chirurgicales

La chirurgie opératoire est rarement utilisée. Habituellement, la thérapie complexe conservatrice soulage de manière stable et permanente le patient de la douleur, surtout s'il n'est pas indifférent aux questions de prévention secondaire. L'éperon ne disparaît pas. Des techniques chirurgicales sont possibles en utilisant un laser chirurgical qui écrase l'ostéophyte. Dans les cas avancés, un retrait endoscopique est effectué.

Qui guérit ?

Quel médecin doit traiter un éperon sur la plante du pied? Lors de votre première visite à la clinique, vous pouvez consulter un chirurgien ou un orthopédiste. Podiatre - un médecin qui peut traiter les maladies des os et des articulations.

But d'aller chez le médecin:

  • clarifier le diagnostic;
  • effectuer des diagnostics différentiels avec des maladies similaires;
  • prescrire un traitement;
  • ramasser des semelles orthopédiques et des coussins de talon.

Le diagnostic différentiel de la polyarthrite rhumatoïde est réalisé avec la participation d'un rhumatologue.

Lors d'un traitement complexe, le patient devra consulter un physiothérapeute et un médecin.

La prévention

Pour prévenir la fasciite, vous devez vous rappeler de choisir les bonnes chaussures confortables. Le port de chaussures avec un petit talon de 2 à 5 cm permettra d'éviter les pieds plats, qui servent de point de départ pour le développement d'un éperon.Ne choisissez pas un métier associé à une longue durée. Surveillez votre poids, ce qui signifie bien manger et faire du sport, en dosant correctement la charge.

Si la maladie est déjà survenue, ne négligez pas les conseils de votre médecin concernant le port de chaussures orthopédiques ou de semelles intérieures ou de coussins de talon spécialement sélectionnés.

Opinion des médecins

Les médecins conviennent que la fasciite plantaire est une maladie qui peut être prévenue en suivant des règles de prévention simples. Si cela n'est pas possible, il est recommandé de consulter un médecin en temps opportun, de suivre le traitement prescrit et de ne pas oublier de porter des semelles orthopédiques.

Un vaste choix de méthodes de traitement donne confiance dans la victoire sur la douleur au talon. En utilisant les recommandations des médecins, traitez la maladie et que votre démarche soit toujours légère et libre.

Articles Sur La Colonne Vertébrale

Comment le syndrome des jambes sans repos est-il traité? Aperçu des techniques et des médicaments

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) peut résulter d'effets secondaires mentaux, physiologiques ou médicamenteux.

Les articulations craquent chez les enfants

Parfois, les parents remarquent que les articulations de l'enfant craquent dans les genoux, le bassin, les jambes et d'autres parties du corps. Cela peut être dû au fait que le cartilage glisse des os.