Quels symptômes apparaissent lorsque le nerf sciatique est refroidi et quel est le traitement?

Le corps humain contient plus de 75 kilomètres de nerfs. Certaines fins sont très petites et ne causent pratiquement pas d'inconfort, même s'il y a un problème. Les neurones sont une sorte d'analyseurs et de transporteurs d'informations, ainsi que des points de réception auxquels elles sont renvoyées sous forme traitée. Il existe plusieurs très gros nerfs dans le corps humain, en raison de problèmes dont souffre une assez grande partie du corps et c'est précisément à leur nombre que le nerf sciatique peut être attribué. Il n'est pas si difficile d'attraper un rhume, ce qui entraîne de graves conséquences. Pour éviter cela, tout le monde doit savoir quoi faire si le nerf sciatique s'est refroidi.

Comment savoir si un problème existe

Une personne qui a refroidi le nerf sciatique se sentira certainement mal à l'aise. Vous ne pouvez avoir un problème de ce type qu'après être resté dans un brouillon pendant plusieurs minutes. Si une femme a un frisson au nerf sciatique, cela peut indiquer qu'elle porte des vestes trop courtes. Le problème se manifestera comme suit:

  • douleur intense dans la région de la cuisse qui s'étend à toute la jambe;
  • augmentation des sensations douloureuses la nuit;

Ces symptômes indiquent clairement que la personne a un nerf sciatique froid et devrait consulter un médecin. Un spécialiste compétent vous dira comment traiter correctement le problème, mais le plus souvent, c'est une approche intégrée qui est utilisée.

Façons de traiter le problème

Si une personne a froid sur le nerf sciatique, elle doit se rappeler qu'elle ne peut plus se refroidir trop, car cela peut aggraver considérablement la situation. Tout le monde est capable de refroidir un si grand centre de sensibilité, mais il n'est pas si facile de résoudre complètement le problème. Afin de résoudre la situation qui s'est produite précisément à cause de l'effet froid, des médecins spécialistes compétents suggèrent d'utiliser des méthodes de ce type:

Nos lecteurs recommandent

Pour la prévention et le traitement des MALADIES ARTICULAIRES, notre lecteur régulier utilise la méthode de traitement NON CHIRURGICALE de plus en plus populaire recommandée par les principaux orthopédistes allemands et israéliens. Après l'avoir soigneusement examiné, nous avons décidé de le proposer à votre attention..

  • Traitement médicamenteux du problème avec l'utilisation d'analgésiques oraux puissants et de blocages de la novocaïne - nécessaire lors d'une exacerbation.
  • Adhésion stricte au repos au lit lors d'une aggravation de la maladie.
  • Respect d'un régime spécial pour un type de maladie aiguë - manger des aliments à une température confortable, exclusion presque complète des viandes fumées et d'autres produits similaires.
  • Complexes de vitamines et prise de vitamine B.
  • Médicaments spasmolytiques.
  • Exercices de physiothérapie.
  • Cours de massage et soin spa.

Désormais, chaque personne, si le nerf sciatique s'est refroidi, pourra naviguer dans ce qui doit exactement être fait et quel traitement l'attend. Vous devez absolument vous adresser à un spécialiste compétent qui vous prescrira le traitement réel pour chaque cas individuel. Est-il possible qu'une personne soit dans le froid et combien de temps est-il alloué pour cela, un médecin qualifié répondra également.

Pourquoi une approche intégrée du problème est-elle préférable

Les symptômes d'un nerf sciatique refroidi empêchent une personne de s'asseoir, de s'allonger, de se déplacer et même de dormir. Afin de se débarrasser rapidement du problème de cette nature, la victime doit suivre un traitement complet et ce n'est qu'alors qu'elle pourra compter sur un résultat rapide..

Si une personne a un nerf sciatique froid et que cela lui apporte beaucoup d'inconfort, elle devrait penser au traitement complexe, car cela aidera à obtenir le résultat suivant:

  • accélérer le processus de guérison plusieurs fois;
  • la capacité de renforcer davantage les ressources de votre propre immunité et de rendre le corps encore plus fort;
  • la capacité de prendre moins de pilules, d'être traitée avec des méthodes plus simples qui ne donnent pas d'effets secondaires;
  • le processus de traitement sera non seulement utile, mais aussi agréable.

Si vous combinez la prise de médicaments et l'éducation physique curative ou le massage, vous pouvez vous débarrasser de plusieurs problèmes à la fois. Une personne vient de refroidir le nerf sciatique et pourra en outre résoudre le problème de l'état général de santé physique et du surpoids. Le traitement du problème en spa peut être qualifié de non moins populaire, car une personne pourra se détendre, gagner en force et en même temps résoudre son problème principal..

La question de savoir quoi faire avec la douleur du nerf sciatique refroidi sera répondue par la médecine et les médicaments officiels. Pour éliminer complètement la maladie et se débarrasser de ses conséquences, la victime doit assister à des massages spéciaux, faire des exercices thérapeutiques, aller quelque part pour se détendre et prendre constamment des vitamines.

Le nerf spécifié est considéré comme l'un des plus gros du corps humain. C'est pourquoi, sinon tout est en ordre chez lui, les symptômes douloureux se manifestent très fortement. Pour trouver un bon médicament, une personne doit consulter un spécialiste et ce n'est qu'alors que des décisions peuvent être prises. Un tel état n'a pas la capacité de disparaître complètement de lui-même et se rappellera donc de temps en temps. Il est impossible de laisser le problème sans traitement, mais il ne vaut pas la peine de s'engager dans l'auto-élimination de la maladie.

Après le traitement, une personne doit être aussi prudente que possible, bien s'habiller pendant la saison froide, surveiller la température dans la pièce afin que la situation ne puisse pas se répéter. Si vous surveillez de près votre propre santé, il sera impossible de faire face à la maladie en raison de l'hypothermie. Il convient de garder à l'esprit qu'il existe de nombreux autres facteurs qui peuvent provoquer une situation similaire. Un effort physique intense, diverses blessures et la présence d'autres maladies peuvent également provoquer cette maladie et c'est pour cette raison qu'une prudence supplémentaire ne fera de mal à personne. N'importe qui peut refroidir ou blesser le nerf sciatique, mais il est impossible de faire face à ce problème en un jour. Si la maladie est apparue, vous ne devez pas attendre qu'elle disparaisse d'elle-même, mais il est préférable d'aller à l'hôpital, où ils peuvent résoudre le problème spécifié aussi efficacement et rapidement que possible. Seul un traitement compétent et opportun peut donner un résultat positif.

Comment reconnaître un nerf sciatique pincé et que faire à ce sujet

L'étirement le plus simple peut aider.

Qu'est-ce qu'un nerf sciatique pincé

Le nerf sciatique est le plus long Quel est le nerf sciatique dans le corps humain. Il commence dans le bas du dos, dans la région lombaire, et, se divisant en deux parties, s'étend des fesses, des cuisses et des mollets jusqu'aux pieds. C'est ce nerf qui assure la mobilité des jambes, reliant les muscles qui s'y trouvent au système nerveux central.

Mais tout va bien seulement jusqu'au jour où le nerf sciatique est irrité ou pincé. La cause la plus fréquente de ceci est une hernie intervertébrale..

Photo: Designua / Shutterstock

La partie saillante du disque intervertébral appuie sur le nerf sciatique. Cela conduit à des sensations douloureuses dans le bas du dos ou sur toute la longueur de la jambe. Cette situation est appelée nerf sciatique pincé ou sciatique. Ce que vous devez savoir sur la sciatique.

Cependant, la sciatique peut également être gagnée d'autres manières. Traumatisme, éperon osseux (croissance osseuse excessive) sur les vertèbres, diabète (cette maladie endommage les nerfs) ou, disons, une tumeur - tout cela peut également provoquer des pincements.

Comment savoir si vous avez un nerf sciatique pincé

La sciatique peut être suspectée par les symptômes de sciatique suivants:

  • Les sensations douloureuses n'affectent qu'une seule jambe (côté du corps).
  • La douleur semble se propager du bas du dos à la fesse et plus bas dans la jambe. Si nous parlons des jambes, l'inconfort se manifeste le plus souvent à l'arrière de la cuisse et du bas de la jambe..
  • La douleur est d'une nature différente - d'une douleur légère à une sensation de brûlure ou à un tir soudain. Parfois, la sciatique: symptômes et causes ressemble à un choc électrique..
  • En plus de la douleur, et dans certains cas au lieu de cela, il peut y avoir un engourdissement, des picotements ou une faiblesse musculaire dans la jambe touchée.
  • Votre état dépend de votre posture ou de vos mouvements. Ainsi, la douleur s'aggrave lorsque vous toussez ou éternuez. Et après un certain temps passé assis, les choses au bas du dos ou aux jambes s'aggravent clairement..

Quand voir un médecin

En règle générale, les crises de sciatique ne durent pas longtemps et leur douleur diminue progressivement et disparaît complètement en quelques semaines. Ce processus est accéléré en faisant des exercices pour étirer le bas du dos et les hanches (nous en parlerons plus tard). Mais ce n'est pas toujours le cas.

Assurez-vous de contacter un thérapeute si:

  • les sensations douloureuses durent plus d'une semaine sans diminuer ni répondre aux soins à domicile;
  • la douleur est si intense qu'elle réduit considérablement la qualité de vie et vous devez prendre des analgésiques quotidiennement;
  • Chaque jour qui passe, les crises de sciatique deviennent plus fréquentes et la douleur s'aggrave.

Le pincement n'est pas traité par un thérapeute, mais après avoir écouté les plaintes et effectué un examen, il vous dirigera vers le spécialiste étroit nécessaire: un neurologue, un chirurgien, un orthopédiste ou, par exemple, un endocrinologue. Et déjà, ces médecins établiront le diagnostic principal et aideront à faire face à la maladie et à l'inconfort physique..

Appelez une ambulance ou rendez-vous aux urgences si:

  • vous ressentez une douleur soudaine et très intense dans le bas du dos ou dans la jambe, tandis que vous ressentez un engourdissement distinct et une faiblesse musculaire;
  • la douleur est survenue immédiatement après une blessure grave, comme un accident ou une chute de hauteur;
  • en plus de la douleur, il y a des problèmes de contrôle de la vessie ou des intestins.

Comment traiter un nerf sciatique pincé

Le traitement n'est nécessaire que si vous présentez les symptômes dangereux énumérés ci-dessus. En fonction du diagnostic, le médecin vous prescrira des médicaments pour la sciatique: diagnostic et traitement (ceux-ci peuvent être des anti-inflammatoires ou des anticonvulsivants, des myorelaxants, des injections de corticostéroïdes), vous enverra en physiothérapie ou vous recommandera d'envisager une intervention chirurgicale.

Mais le plus souvent, il est tout à fait possible de se débarrasser de l'inconfort lié à la sciatique avec des méthodes à domicile. Voici ce que recommandent les experts de l'organisation de recherche américaine Mayo Clinic.

  • Faites des compresses froides. Ils peuvent être utilisés le premier ou les deux premiers jours suivant le pincement du nerf sciatique. Appliquez une bouillotte ou un sac de glace (légumes surgelés) enveloppé dans un chiffon fin sur la zone douloureuse pendant 20 minutes plusieurs fois par jour.
  • Faites des compresses chaudes. Ils peuvent être utilisés 2 à 3 jours après la première attaque. Appliquez un coussin chauffant avec de l'eau chaude (mais pas bouillante) sur la zone touchée pendant 10 à 15 minutes. Répétez plusieurs fois au cours de la journée au besoin. L'alternance de compresses froides et chaudes peut aider à réduire la douleur..
  • Prenez des analgésiques en vente libre. Par exemple, à base d'ibuprofène.
  • Bougez plus. Le premier désir qui survient avec la sciatique est de s'asseoir ou de s'allonger, mais c'est une mauvaise option. L'immobilité augmente l'irritation du nerf sciatique. Mais le mouvement, d'un autre côté, aide à se débarrasser du pincement..
  • Étirez régulièrement le bas du dos et les hanches. C'est le moyen le plus simple. Il existe des dizaines d'exercices, choisissez ceux qui vous facilitent la tâche.
    • Essayez de cambrer le bas du dos, en poussant votre cage thoracique vers l'avant et vos épaules vers l'arrière.
    • Faites l'étirement du papillon: asseyez-vous sur le sol avec les genoux pliés afin que vos pieds soient fermement pressés l'un contre l'autre; appuyez vos hanches au sol autant que possible et penchez-vous lentement en avant, en essayant de vous allonger sur vos jambes avec votre poitrine.
    • Effectuer des torsions vertébrales: les pieds écartés à la largeur des épaules, le bassin est immobile, le corps tourne à gauche et à droite autant que possible. Vous devriez sentir comment votre dos s'étire dans la région lombaire - ce sont les mouvements qui aideront à soulager la douleur.
    • Accrochez-vous à la barre horizontale avec les muscles des jambes et du tronc aussi détendus que possible.

11 moyens efficaces pour soulager la douleur du nerf sciatique

Les gars, nous mettons notre cœur et notre âme dans Bright Side. Merci pour ça,
que vous découvrez cette beauté. Merci pour l'inspiration et la chair de poule.
Rejoignez-nous sur Facebook et VKontakte

Le nerf sciatique est le nerf solitaire le plus long et le plus large du corps, allant du bas du dos au pied. Lorsqu'elle est irritée ou pincée, une inflammation (sciatique) se produit: la personne commence à ressentir une douleur intense, généralement dans la jambe. D'autres symptômes peuvent inclure une faiblesse, un engourdissement, une sensation de brûlure ou des picotements dans la jambe affectée. Si elle n'est pas traitée, la condition peut sérieusement affecter la qualité de vie d'une personne et entraîner une altération de la coordination des mouvements..

Sympa a compilé une liste des moyens les plus efficaces de traiter la douleur du nerf sciatique qui aidera à soulager la maladie sans prendre de médicaments..

11. Pose "Chat"

Position de départ: mettez-vous à quatre pattes avec vos paumes droites sous vos épaules et vos genoux sous vos hanches.

  • Pendant que vous inspirez, levez la tête et regardez le plafond, tout en abaissant votre estomac au sol.
  • Lorsque vous expirez, baissez la tête et regardez vos hanches, en cambrant le dos vers le plafond..

Répéter: 15-20 fois.

Cet exercice aidera à améliorer la flexibilité de la colonne vertébrale et à redresser les hanches tout en renforçant les muscles du tronc..

10. Étirement de l'arrière de la cuisse

Position de départ: Asseyez-vous sur le sol, les jambes étendues devant vous. Pliez votre genou gauche avec votre pied à l'intérieur de votre cuisse droite.

Comment faire:

  • Sans plier le genou droit, approchez vos mains de votre pied droit en vous pliant aussi bas que possible.
  • Maintenez la position pendant 15 à 30 secondes et revenez à la position de départ.

Répéter: 3 fois pour chaque jambe.

Cet étirement engage directement les ischio-jambiers et aide à soulager la douleur et la tension causées par la sciatique.

9. Pose "Tigre"

Position de départ: mettez-vous à quatre pattes avec vos paumes droites sous vos épaules et vos genoux sous vos hanches.

  • Sans bouger le dos et le bassin, étirez votre bras droit vers l'avant et votre jambe gauche vers l'arrière..
  • Maintenez la position pendant une seconde et revenez à la position de départ.
  • Répétez dans l'autre sens.

Répéter: 10-15 fois.

Cet exercice améliore la posture, soulage la pression sur le bas du dos et renforce les fesses..

8. Étirement du "papillon"

Position de départ: asseyez-vous droit, les genoux pliés de manière à ce que vos pieds se touchent.

Comment faire:

  • Placez vos mains sur les genoux pliés et appuyez doucement sur le sol.
  • En même temps, penchez-vous en avant en essayant de toucher vos jambes avec votre poitrine.
  • Tenez pendant 10-20 secondes.

Cette pose vous aidera à ouvrir lentement vos hanches et à étirer vos muscles fessiers et piriformes..

7. Bain de pieds au vinaigre

Environ une heure avant le coucher, versez de l'eau tiède dans un bol, ajoutez 500 ml de vinaigre de cidre de pomme et un verre de sel, et remuez bien. Faites tremper vos pieds dans ce bain pendant 10 à 15 minutes, séchez avec une serviette et gardez au chaud toute la nuit. Ne sortez pas du lit pieds nus et ne marchez pas pieds nus le matin..

En répétant la procédure 3 à 4 fois par semaine, vous remarquerez une réduction significative de la douleur due aux propriétés anti-inflammatoires du vinaigre de cidre de pomme..

6. Acupuncture

Selon les recherches, contrairement à de nombreux médicaments anti-inflammatoires, l'acupuncture s'est avérée être un moyen efficace de soulager les lombalgies et de traiter la sciatique. Cette ancienne pratique chinoise est relativement sûre et provoque rarement des effets secondaires, vous pouvez donc vous y référer en toute sécurité..

5. Compresses de glace ou coussins chauffants

En général, les blocs de glace sont utilisés pour réduire l'inflammation causée par un nerf pincé ainsi que pour une douleur sourde. Dans le même temps, le chauffage aide à relâcher les muscles autour du nerf malade et à soulager la pression sur celui-ci. L'exposition au chaud et au froid est généralement effectuée pendant 15 à 20 minutes et, si nécessaire, répétée toutes les 2 heures.

Voici quelques conseils pour utiliser des compresses chaudes et froides:

  • Des compresses de glace sont appliquées dans les 2-3 premiers jours immédiatement après l'apparition des symptômes aigus. Après cela, il est préférable d'utiliser des coussins chauffants.
  • Appliquez des compresses chaudes avant toute activité physique pour réchauffer les muscles et améliorer la circulation sanguine dans la zone.
  • Appliquez de la glace et des compresses froides après une activité physique pour apaiser la zone d'inflammation.
  • Utilisez des coussins chauffants lorsque vous êtes assis au point où vous devez vous lever pour préparer vos muscles au mouvement..
  • Prenez un bain chaud: ce soin relâchera les tensions musculaires.

4. Massage de la zone douloureuse

Le nerf sciatique est situé sous le muscle piriforme, situé sous les muscles fessiers. Lorsque les muscles piriformes se contractent, ils pincent le nerf sciatique et provoquent des picotements et des engourdissements dans la jambe. Pour se débarrasser de ces sensations, massez les zones ou les points douloureux des muscles piriformes, ainsi que les muscles du bas du dos..

Symptômes et traitement du nerf sciatique

Le nerf sciatique est refroidi: symptômes, traitement

Si une personne a un frisson du nerf sciatique, il n'est pas souhaitable d'ignorer ce problème, vous devez être traité dès que possible. La maladie peut causer de graves problèmes de santé, il faut donc déterminer le traitement le plus efficace.

informations générales

Lors de l'examen des problèmes avec les faisceaux nerveux, la probabilité de développer une névralgie ou une neuropathie doit être prise en compte. Lorsque la sciatique se produit, le patient ressent de la douleur car les fibres sont suffisamment grosses. Le nerf s'étend de plusieurs vertèbres du bas du dos, à travers le muscle piriforme et aux phalanges des orteils. Fournit la relation des tissus avec le système nerveux central.

L'hypothermie dans le bas du dos ou la fesse, suivie d'une inflammation, provoque des modifications de la structure des fibres nerveuses, l'inflammation commence et les tissus environnants les pressent. Une hypothermie peut apparaître en raison d'un léger courant d'air ou d'un bain prolongé dans de l'eau fraîche. Il est probable que seuls les fragments d'une fibre nerveuse se déplaçant le long d'un membre soient endommagés; les nerfs des deux jambes sont souvent enflammés.

Les raisons

Énumérons les raisons de cette condition:

  • Inflammation basée sur des processus dégénératifs dans la colonne vertébrale.
  • Compression des terminaisons nerveuses par le tissu conjonctif.
  • Blessure, conséquences des injections intramusculaires.
  • Prolapsus ou hernie du disque intervertébral.
  • Hypothermie.
  • Problèmes de posture.
  • Diabète.

Les causes les plus courantes de douleur dans le nerf sciatique sont les processus destructeurs de la colonne vertébrale. Dans cette situation, la sciatique est caractérisée comme vertébrale. En premier lieu en termes de durée d'apparition, il y a les neuropathies tunnel. Ce sont ces troubles qui sont souvent discutés lorsque le nerf sciatique est refroidi..

Symptômes

Lorsque le nerf sciatique a un rhume, le patient subit une grave crise de douleur dans le bas du dos ou le bassin, en tenant compte de la partie du corps qui a un rhume. La douleur se développe, elle est difficile à supporter, elle se propage plus loin le long de la jambe, se déplaçant le long de la cheville le long de l'arrière de la cuisse.

D'autres signes par lesquels le patient est capable de déterminer qu'il a refroidi le bas du dos avec les terminaisons nerveuses apparaissent progressivement: les fesses commencent à s'engourdir, une sensation de frissons dans la jambe, des crampes musculaires, une détérioration de la sensibilité, il est difficile de bouger la jambe.

S'il est possible d'arrêter les symptômes à l'aide de médicaments et que le patient ne va pas chez le médecin, le trouble se développera, des difficultés apparaîtront pendant la sciatique: il n'y a pas de réflexes dans les mains et les pieds, des difficultés avec les intestins et le système urinaire, l'incontinence urinaire. Le volume des cuisses et des chevilles du patient peut diminuer. La douleur devient plus forte, auquel cas il se tourne vers un neurologue.

Diagnostique

Lorsque le patient a froid dans le bas du dos, des signes d'inflammation des nerfs sciatiques apparaissent, il devient nécessaire de consulter un neuropathologiste pour un traitement. Après examen, le patient est envoyé pour une radiographie, qui peut être diagnostiquée avec une ostéochondrose, un clampage de la fibre nerveuse. La TDM et l'IRM sont effectuées à des fins de diagnostic.

Le spécialiste détermine les réflexes de la jambe en tapotant sur le genou. Un tel examen vous permet de connaître le degré de lésion du nerf sciatique, de révéler une diminution de la sensibilité.

En cours de diagnostic, le spécialiste fait attention à la localisation du muscle fessier. Souvent, les tissus du côté endommagé sont détendus, le pli transversal est situé plus bas par rapport à la jambe saine. Lorsqu'un patient a des problèmes avec le fonctionnement de la vessie, il est difficile d'avoir une selle normale, un examen rectal est effectué pour déterminer la diminution de la sensibilité.

Comment l'inflammation est-elle traitée??

La sciatique n'appartient pas à des pathologies indépendantes, mais se manifeste dans le contexte de signes de troubles concomitants. Par conséquent, le traitement vise initialement à combattre les causes de la maladie. Pour éliminer la douleur aiguë chez un patient souffrant d'hypothermie du dos et du nerf sciatique, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des myorelaxants sont prescrits. La zone endommagée est traitée avec des onguents chauffants, qui comprennent des anesthésiques.

Lorsque les analgésiques ne donnent pas le résultat souhaité, un blocage de la novocaïne est effectué. On montre au patient le repos au lit, l'activité physique est réduite afin de réduire les blessures lors de l'inflammation des fibres nerveuses. Vous devez dormir suffisamment sur une surface dure, un oreiller est placé sous vos genoux. Vous devez dormir suffisamment sur une surface dure, un oreiller est placé sous les genoux.

Les exercices de physiothérapie détendent les tissus musculaires, améliorent le métabolisme dans la zone touchée, soulagent l'enflure, la douleur. Les techniques physiothérapeutiques comprennent: UHF, phonophorèse, magnétothérapie, acupuncture, applications de paraffine.

Laminectomie

Si le syndrome du nerf congestionné est causé par une blessure ou un rétrécissement du canal rachidien, une laminectomie est effectuée. La procédure soulage la pression des fibres nerveuses. Avant l'intervention, le patient est placé sur le ventre ou sur le côté, sous anesthésie. Le chirurgien fait une incision, les tissus adipeux et musculaires sont prélevés. A cet effet, des écarteurs sont utilisés.

Pendant la période de laminectomie, une radioscopie est effectuée pour identifier la vertèbre endommagée. Après cela, un fragment de son arc est retiré. Pour se conformer à la décompression des racines, il faudra éliminer la formation qui comprime la moelle épinière et les fibres nerveuses.

De telles procédures peuvent provoquer des conditions instables dans la colonne vertébrale en raison de dommages aux articulations entre les vertèbres. Par conséquent, après laminectomie, le spécialiste stabilise l'état de la colonne vertébrale..

Pendant ou après le traitement, le patient devra suivre ces recommandations:

  • En cas d'inflammation sévère, le repos au lit doit être observé.
  • Un objet chaud doit être appliqué sur le bas du dos.
  • Il est inacceptable de porter des poids, courir, sauter.
  • Difficulté à s'asseoir sur une surface fraîche ou à marcher sans chaussures au sol.
  • Vous pouvez nager lorsque la température de l'eau est supérieure à 20 degrés.
  • Il n'est pas souhaitable d'être dans la même position pendant une longue période, pendant le travail sédentaire, des pauses fréquentes sont observées.
  • Abandonnez le tabac et l'alcool.
  • Prenez le soleil plus souvent.

Inflammation du nerf sciatique

Le contenu de l'article

Le nerf sciatique est un faisceau de fibres de myéline qui commencent à différents niveaux de la moelle épinière. Les branches du nerf se ramifient dans les phalanges des doigts, de la cuisse, de la jambe et du pied. Sa fonction principale est d'assurer une innervation normale des membres inférieurs..

Si le nerf sciatique a un rhume, une personne ressent une douleur aiguë, qui peut être localisée dans les cuisses, les jambes et d'autres parties des membres inférieurs. La compression du nerf et de ses racines provoque des processus inflammatoires qui conduisent à un dysfonctionnement du système musculo-squelettique et de certains organes du petit bassin. Les virages serrés, un mauvais atterrissage après un saut de hauteur peuvent provoquer des pincements.

Raisons possibles

Les principales raisons du développement de la sciatique sacro-lombaire comprennent:

  • hernie intervertébrale;
  • ostéochondrose;
  • la spondylolyse;
  • hypothermie;
  • Blessure de la colonne vertebrale;
  • Diabète;
  • spasme musculaire;
  • sténose spinale;
  • ostéophytes;
  • maladies infectieuses;
  • déplacement des disques intervertébraux.

Les néoplasmes pathologiques, l'arthrite, les maladies gynécologiques, l'intoxication chimique peuvent provoquer le développement d'une névrite du nerf sciatique.

Un traitement intempestif de la maladie entraîne l'apparition de complications graves, à savoir:

  • paralysie des jambes;
  • nécrose des fibres nerveuses;
  • faiblesse musculaire dans les jambes;
  • atrophie des organes pelviens;
  • instabilité des vertèbres.

Manifestations cliniques de la névrite

Les symptômes et le traitement d'un nerf sciatique congestionné avec une probabilité de 100% ne peuvent être déterminés que par un vertébrologue. Cela est dû aux spécificités de la manifestation des maladies neurologiques. Le signe principal qui signale le développement de la sciatique est la douleur. Il peut être localisé dans:

Des experts expérimentés jugent la névralgie du nerf sciatique par la manifestation de trois symptômes principaux, à savoir:

  • Le symptôme de Sicard. Lorsque le pied est plié et que les muscles de la jambe inférieure sont tendus, la douleur dans la jambe augmente;
  • Symptôme de Lasegue. En position couchée, l'extension de la jambe entraîne une augmentation de la douleur dans les muscles de la cuisse et du bas de la jambe;
  • symptôme d'atterrissage. Si le patient a un frisson du nerf sciatique, un symptôme de névralgie sera une douleur, aggravée en position assise lorsque le genou est étendu.

Le tableau symptomatique peut être complété par de tels signes de sciatique:

  • augmentation de la douleur lors de la marche et de la position assise;
  • légère atténuation de la douleur lors de la prise d'analgésiques;
  • engourdissement récurrent des orteils.

Diagnostic de la radiculite lombo-sacrée

Une image symptomatique vive, décrite par le patient, témoigne toujours de la névrite du nerf sciatique. Le cidre de douleur et les modifications des réflexes tendineux ne sont pas des motifs suffisants pour un diagnostic précis. Pour déterminer avec précision la cause de la névralgie et des troubles dans le travail du système musculo-squelettique, le vertébrologue effectue les types d'examens suivants:

  • Radiographie de la colonne vertébrale - aide à identifier les pathologies osseuses caractéristiques du développement de l'ostéophyte ou de l'ostéochondrose;
  • examen échographique - aide à reconnaître les pathologies dans les organes pelviens qui pourraient provoquer une inflammation des racines nerveuses;
  • tomographie de la région lombo-sacrée - vous permet de diagnostiquer les changements pathologiques de la colonne vertébrale.

Principes de traitement de la sciatique

Que doit faire un patient avec un nerf sciatique? La méthode de traitement de la névrite est déterminée par la gravité de l'inflammation et les symptômes spécifiques. L'ensemble des procédures médicales comprend les activités suivantes:

  • physiothérapie. Pour normaliser l'apport sanguin aux zones touchées du nerf sciatique, l'électro et la phonophorèse, des compresses chauffantes et une thérapie UHF sont utilisées;
  • massothérapie. Lorsque la douleur aiguë est éliminée, les massages peuvent améliorer la conductivité des cellules nerveuses. Ils contribuent à la normalisation du flux lymphatique dans les tissus enflammés et préviennent leur atrophie;
  • pharmacothérapie. Pour éliminer les processus inflammatoires, des médicaments antiphlogistiques non stéroïdiens sont utilisés. Éliminez les spasmes musculaires avec des médicaments locaux (pommades, gels);
  • physiothérapie. Pour restaurer le nerf sciatique au travail, le patient effectue des séries spéciales d'exercices. Ils vous permettent de restaurer le travail du système musculo-squelettique;
  • intervention chirurgicale. Dans les cas où l'abcès tissulaire ne peut pas être arrêté avec des médicaments, la décompression nerveuse est effectuée par des opérations percutanées.

Caractéristiques de la pharmacothérapie

Il existe au moins 5 domaines de la pharmacothérapie visant à éliminer la sciatique. Avec une référence rapide à un spécialiste, il est possible d'arrêter rapidement le syndrome douloureux et de prévenir les abcès tissulaires. Le traitement d'un nerf sciatique congestionné est effectué en prenant ces types de médicaments:

  • Les antidépresseurs sont des médicaments synthétiques et à base de plantes qui aident à normaliser le sommeil. Utilisé en thérapie complexe dans le traitement de la névrite;
  • médicaments non stéroïdiens - médicaments anti-inflammatoires efficaces qui ne provoquent pratiquement pas de réactions secondaires;
  • médicaments stéroïdiens - médicaments antiphlogistiques utilisés sous forme d'injections épidurales. L'effet local des composants actifs du médicament sur les zones enflammées des racines nerveuses aide à éliminer le syndrome douloureux;
  • analgésiques locaux - les décongestionnants et le liniment anti-inflammatoire préviennent les abcès dans les tissus et favorisent la décompression nerveuse.

Un aperçu des meilleurs médicaments pour la sciatique

Le traitement médicamenteux de la névrite du nerf sciatique n'est pas très différent de la pharmacothérapie pour d'autres types de névralgie de la colonne vertébrale.

L'utilisation d'une approche intégrée vous permet d'atténuer rapidement les symptômes de la maladie et d'éliminer sa cause principale - l'inflammation.

Si le nerf sciatique est refroidi, comment le traiter? Avec un traitement conservateur, des médicaments tels que:

  • Ceberex est un analgésique non stéroïdien aux effets antipyrétiques. Utilisé pour le traitement symptomatique, c.-à-d. soulagement de la douleur dans les membres inférieurs;
  • Voltaren est un antipyrétique et anti-inflammatoire non stéroïdien. Inhibe la synthèse des prostaglandines, ce qui aide à éliminer les processus inflammatoires dans les tissus;
  • «Sulindak» est un médicament anti-inflammatoire qui inhibe la cyclooxygénase, qui interfère avec la synthèse des prostaglandines;
  • "Aertal" est un médicament antiphlogistique et analgésique qui affecte la pathogenèse de l'hyperthermie et de l'inflammation. Réduit la gravité de la douleur, ce qui aide à éliminer la raideur lors du déplacement;
  • Benfolipen est un complexe multivitaminé qui favorise la régénération des zones endommagées du nerf sciatique. Augmente la conductivité de l'influx nerveux et aide à renforcer le système immunitaire;
  • "Diklak" est un gel anti-inflammatoire qui inhibe le métabolisme de l'acide arachidonique. Cela aide à réduire la quantité de prostaglandines, ce qui vous permet d'éliminer rapidement l'inflammation et le gonflement des tissus affectés.

Conclusion

La sciatique sacro-lombaire est une maladie grave qui nécessite un traitement immédiat. L'hypothermie élémentaire, les maladies infectieuses et les troubles du travail du système musculo-squelettique peuvent provoquer son développement.

Si vous ressentez une douleur intense à la hanche, au bas de la jambe ou au pied, vous devez prendre rendez-vous avec un vertébrologue.

Quels symptômes apparaissent lorsque le nerf sciatique est refroidi et quel est le traitement?

Si le nerf sciatique est refroidi, des symptômes apparaissent qui ne peuvent tout simplement pas être ignorés, un traitement urgent est nécessaire. La pathologie peut entraîner de graves problèmes de santé, il est donc important de connaître les méthodes de traitement les plus efficaces.

Les nerfs "attrapent aussi froid"

Lorsqu'on parle de problèmes nerveux, tout d'abord, une névralgie ou une neuropathie doit être suspectée. La névralgie du nerf sciatique (sciatique) apporte le plus grand tourment, car le tronc nerveux est grand. Il va de plusieurs vertèbres de la colonne lombaire au muscle piriforme et aux phalanges des orteils, assure une connexion entre les tissus du membre et le système nerveux central.

Hypothermie de la région lombaire ou fessière, puis inflammation - l'une des raisons pour lesquelles les fibres nerveuses subiront certains changements - en raison du processus inflammatoire, elles commenceront à comprimer les tissus environnants.

L'hypothermie peut survenir en raison d'un léger courant d'air ou d'un long séjour dans l'eau froide. Il est possible que seule une partie de la fibre nerveuse traversant un membre soit endommagée, mais parfois une inflammation de deux à la fois est possible.

Panneaux

Lorsque le nerf sciatique a un rhume, une personne ressent une douleur brûlante et paroxystique dans le bas du dos ou les fesses, selon la partie du corps refroidie. La douleur progresse, elle est difficile à supporter, elle descend en visant la cheville le long de la surface du dos.

D'autres symptômes, par lesquels une personne peut comprendre qu'elle a refroidi le bas du dos ainsi que les terminaisons nerveuses, se développent progressivement:

  • engourdissement des fesses;
  • une sensation de ramper sur tout le membre de haut en bas;
  • spasme des muscles fessiers et de la cuisse;
  • diminution de la sensibilité des membres;
  • fonction motrice altérée.

Avec un effort ou une position incorrecte, la douleur et d'autres manifestations s'intensifieront. Afin de se débarrasser des symptômes douloureux, une personne prendra des positions inhabituelles pour lui..

Pour référence! Dans le contexte du développement de la maladie, l'insomnie est possible.

S'il est possible avec l'aide de médicaments pour réduire la douleur et que la personne ne va pas chez le médecin, la maladie progressera. Avec le développement de la sciatique, de graves problèmes se poseront:
faiblesse et atrophie musculaire;

  • manque de réflexes des membres;
  • problèmes de miction, de selles;
  • incontinence urinaire, fèces.

Une personne peut remarquer une légère diminution du volume de la cuisse et de la cheville. Il devient plus difficile de bloquer la douleur, puis il est décidé de consulter un neurologue.

Comment puis-je vous aider?

Si le nerf sciatique est refroidi, il est préférable de ne pas s'automédiquer et de consulter immédiatement un spécialiste. Il est nécessaire de traiter la pathologie pendant au moins un mois; plusieurs techniques seront utilisées au cours de la thérapie. Fondamentalement, l'effet sur le foyer de l'inflammation est effectué à l'aide de médicaments et de techniques de physiothérapie..

Médicament

Le traitement commence par une cure d'anti-inflammatoires non stéroïdiens afin de soulager rapidement l'inflammation et la douleur. Dans les cas graves, un blocage avec des corticostéroïdes ou de la novocaïne est utilisé.

Les AINS suivants sont utilisés:

Les médicaments sont d'abord utilisés sous forme d'injections intramusculaires ou épidurales (dans les cas graves), puis ils passent aux comprimés en association avec des agents externes - onguents et gels.

Afin d'éliminer les spasmes musculaires, des relaxants musculaires sont utilisés:

En plus des relaxants musculaires, qui sont généralement administrés par voie intramusculaire, des médicaments améliorant la circulation sanguine sont utilisés. Ils aident le corps à faire face seul à l'inflammation..

Pour référence! Dans certains cas, je prescris une cure d'antidépresseurs pour les patients souffrant d'insomnie prononcée.

Physiothérapie et thérapie par l'exercice

En plus des médicaments, la physiothérapie et l'exercice sont prescrits. La physiothérapie aidera à restaurer le métabolisme dans la zone touchée, en fonction des maladies concomitantes du patient, les méthodes suivantes sont choisies:

  • thérapie détenseur, traction;
  • magnétothérapie;
  • thérapie à la paraffine;
  • phonophorèse;
  • électrophorèse.

Les procédures sont effectuées en cours de 5 à 7 séances, puis vous devez faire une pause. Si nécessaire, vous pouvez répéter le traitement, vous pouvez choisir une autre méthode.

La thérapie par l'exercice est nécessaire pour restaurer la fonction du membre, pour arrêter l'atrophie de la structure musculaire. Les complexes d'exercices sont sélectionnés individuellement et réalisés sous la supervision d'un médecin. Dans la plupart des cas, les exercices commencent en position couchée, toutes les actions se réduisent à tendre et détendre les muscles de la zone endommagée. De plus, le programme de formation est complété par des exercices plus complexes..

L'hypothermie est toujours dangereuse pour le corps. Un nerf sciatique froid entraîne des problèmes généralisés, il est donc préférable d'éviter les courants d'air et de porter des vêtements de saison.
En cas de sciatique, vous devez immédiatement suivre un cours thérapeutique avec un neurologue. Un traitement conservateur dans 87% des cas donne un résultat satisfaisant assez rapidement.

Nous vous serons très reconnaissants si vous le notez et le partagez sur les réseaux sociaux.

Que faire si le nerf sciatique est refroidi?

Le nerf sciatique est l'un des plus gros nerfs du corps humain. Il commence dans la moelle épinière et longe la région pelvienne, la cuisse et jusqu'au bout des doigts. Le développement du processus inflammatoire du tissu nerveux provoque une douleur et une gêne dans un ou les deux membres; il est difficile pour le patient de se déplacer et de pratiquer une activité physique.

Causes et symptômes de la sciatique

L'inflammation du nerf sciatique est appelée sciatique, le plus souvent la pathologie survient chez les personnes âgées. Les principales causes de la maladie comprennent:

  • hypothermie prolongée;
  • atteinte des terminaisons nerveuses par des hernies intervertébrales, des tumeurs;
  • maladies virales et infectieuses transférées;
  • épines osseuses sur les vertèbres;
  • traumatisme mécanique des organes pelviens;
  • activité physique excessive;
  • Diabète;
  • maladies du système nerveux liées à l'âge;
  • thrombose;
  • sténose;
  • la spondylarthrite;
  • grossesse;
  • ostéochondrose de la colonne lombaire;
  • syndrome du piriforme.

Les facteurs de risque comprennent le surpoids et un mode de vie sédentaire, de mauvaises habitudes.

Si le nerf sciatique est refroidi et enflammé, une personne ressent une douleur vive et lancinante en marchant, en se penchant en avant et sur les côtés, ce symptôme inquiète même la nuit en essayant de changer la posture du corps. Lors de l'exécution d'actions physiques, le syndrome douloureux s'intensifie et irradie de manière descendante: du bas du dos à la jambe. Le patient se fatigue rapidement, ressent un malaise général, perd l'appétit, il a des mouvements limités, il lui est difficile de plier le genou et la cheville. Il y a une diminution de la sensibilité des tissus dans la zone du nerf affecté, cela s'accompagne d'un engourdissement, d'une sensation de chair de poule.

Les symptômes de la sciatique se développent progressivement.Au début, ils peuvent se manifester sous la forme de douleurs dans le bas du dos, de fatigue dans les jambes. Le plus souvent, il y a un nerf sciatique froid et enflammé d'un côté. Moins fréquente est la lésion bilatérale, tandis que la personne ressent une douleur intense, chaque mouvement est effectué avec un grand effort. Il est difficile pour le patient de bouger; la fonctionnalité des articulations du genou, de la hanche et du pied est limitée.

La sciatique est primaire et secondaire. La lésion primaire se produit dans le contexte de maladies infectieuses ou virales aiguës, et secondaire avec des pathologies des tissus et organes environnants.

Diagnostic de sciatique

Si une personne a froid au bas du dos, des symptômes d'inflammation du nerf sciatique apparaissent, il est nécessaire de consulter un neuropathologiste pour un traitement. Après examen et recueil de l'anamnèse, le patient reçoit une radiographie dans diverses projections, l'image révèle une ostéochondrose, un piégeage nerveux. La tomodensitométrie et la thérapie par résonance magnétique sont effectuées pour le diagnostic des hernies intervertébrales et des tumeurs cancéreuses.

Le médecin vérifie les réflexes neurologiques en tapotant le genou avec un marteau. Une telle étude vous permet de déterminer le degré de lésion du nerf sciatique, de détecter une diminution de la sensibilité.

Lors de l'examen, le médecin fait attention à la position du muscle fessier. Habituellement, les tissus du côté malade sont relâchés, le pli transversal est plus bas que sur le membre sain. Si le patient se plaint d'un dysfonctionnement de la vessie, d'une difficulté à contrôler l'acte de défécation, le neurologue prescrit un examen rectal pour vérifier la diminution de la sensibilité.

Traitement de l'inflammation du nerf sciatique

La sciatique n'est pas une maladie indépendante, mais se développe dans le contexte des symptômes de pathologies concomitantes. Par conséquent, le traitement vise principalement à éliminer les causes de la maladie..

Pour soulager la douleur aiguë chez un patient qui a le dos froid et le nerf sciatique, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofénac, Ketanov, Ibuprofène, Indométacine), des relaxants musculaires sont prescrits. En externe, la zone touchée est traitée avec des onguents chauffants contenant des anesthésiques: prednisolone, hydrocartizone.

Si les analgésiques n'aident pas, ils bloquent la novocaïne. On montre au patient le repos au lit, des restrictions sur l'activité physique afin de réduire le traumatisme des terminaisons nerveuses enflammées. Dormez sur une surface dure avec un oreiller sous les genoux.

Après l'élimination des symptômes aigus, massage, thérapie par l'exercice, réflexologie, procédures de physiothérapie.

L'exercice thérapeutique aide à détendre les muscles, stimule les processus métaboliques dans la zone touchée, élimine les poches, le syndrome douloureux.

Les méthodes de traitement de physiothérapie de la névralgie du nerf sciatique comprennent:

  • UHF;
  • phonophorèse;
  • magnétothérapie;
  • acupuncture;
  • courants dynamiques;
  • ionisation avec de la novocaïne et de l'iodure de potassium;
  • applications de paraffine;
  • électrophorèse.

Des injections épidurales de stéroïdes sont injectées dans l'espace entre la muqueuse de la moelle épinière et le périoste des vertèbres. Dans ce cas, le médicament agit directement sur le site de la lésion nerveuse. La thérapie vous permet de soulager le syndrome douloureux sévère, de réduire l'effet négatif des médicaments sur le système digestif.

Le traitement doit être effectué de manière globale: médicaments, physiothérapie, thérapie vitaminique, soulagement de la douleur. Le patient peut avoir besoin d'une consultation avec un neurologue, un neurochirurgien, un rhumatologue, un vertébrologue, un chirurgien vasculaire.

Blocus de la novocaïne pour la sciatique

Si les médicaments ne peuvent pas soulager la douleur aiguë, le patient reçoit un bloc d'injection. Pour cette méthode de traitement, Novakain ou Ledocaine, Diclofenac, Movalis sont utilisés. Les médicaments éliminent le syndrome de la douleur en arrêtant la conduction de l'influx nerveux.

Les solutions sont injectées directement dans le foyer de la lésion (point Voino-Yasenetsky), après quoi le tissu musculaire se détend, la pression sur les fibres nerveuses diminue et le processus inflammatoire diminue. La procédure analgésique ne guérit pas la sciatique, mais ne soulage que la douleur aiguë, elle ne peut être effectuée plus de 4 fois.

Complications possibles de la sciatique

Si le nerf sciatique est refroidi et que les symptômes aigus ne sont pas traités pendant une longue période, des complications graves peuvent survenir:

  • perturbation du tube digestif;
  • incontinence d'urine, de matières fécales;
  • hyperthermie, rougeur de la peau;
  • retard de la miction;
  • atrophie des muscles fessiers et du mollet;
  • limitation importante de la mobilité.

Sans traitement rapide, la névralgie du nerf sciatique peut affecter négativement la sensibilité de la vessie, des voies urinaires et du rectum. Il est très difficile pour les patients de bouger, un dysfonctionnement des articulations des membres inférieurs se produit, les tissus nerveux sont détruits.

Chirurgie

Dans les cas où les traitements conventionnels de la névralgie échouent, les symptômes persistent pendant plus de 8 semaines, une intervention chirurgicale est effectuée pour aider à soulager la pression sur le nerf sciatique. Il peut être nécessaire de retirer une partie de la vertèbre, de retirer une hernie discale, une sténose du canal rachidien ou une ostéochondrose.

  • Microdystectomie.
  • Dystectomie au laser.
  • Facétectomie.
  • Laminectomie.
  • Annuloplastie thermique par radiofréquence.

L'inflammation du nerf sciatique est une affection médicale grave qui nécessite un traitement urgent. Les mesures préventives comprennent un traitement rapide des maladies virales et infectieuses, le renforcement des muscles du dos. L'hypothermie ne doit pas être autorisée; pendant la saison froide, le bas du dos et les jambes doivent être chauds. Il est recommandé d'adhérer à un mode de vie sain, d'abandonner les mauvaises habitudes, de guérir le corps, de faire de l'exercice.

Articles Sur La Colonne Vertébrale

Hernie de Schmorl

La hernie de Schmorl ou le nœud de Schmorl sur la colonne vertébrale est un complexe de changements structurels et dégénératifs de la colonne vertébrale, dans lequel il n'y a pas de symptômes prononcés.

Douleur à la hanche en position couchée sur le côté

L'articulation de la hanche est la plus grande articulation du corps humain. Il est constamment exposé à un grand stress, même au repos. Souvent, les patients se plaignent qu'en étant couchés sur le côté la nuit, ils ressentent une gêne dans cette articulation ou même des douleurs.