Cyphose pathologique de la colonne vertébrale

La cyphose pathologique de la colonne vertébrale est une courbure de la colonne vertébrale dans la projection sagittale, ce qui peut entraîner une perturbation des organes internes et des maladies vertébrales. Les modifications kyphotiques sont plus souvent observées chez les personnes âgées et chez les enfants atteints de maladies systémiques congénitales. La lordose pathologique chez les enfants se prête facilement à une correction en cas de diagnostic précoce et de traitement approprié.

Causes et types de courbure de la colonne vertébrale

La lordose et la cyphose sont considérées comme la norme selon les départements. La cyphose, ou flexion vers l'arrière de la colonne vertébrale, est considérée comme normale dans les régions thoracique et sacrée. Il convient de noter qu'avec une augmentation de l'angle de flexion de plus de 45 °, un trouble pathologique se produit également dans ces sections - la soi-disant hyperkyphose. Dans le reste des sections (cervicale, transversale, coccygienne), la norme est la lordose - flexion vers l'avant de la colonne vertébrale. C'est cet arrangement mixte de lordose et de cyphose qui répartit uniformément la charge sur la colonne vertébrale pendant le mouvement, empêchant les fractures osseuses et les blessures des organes internes..

Les raisons conduisant au développement d'une cyphose pathologique:

  • Trouble postural à long terme - survient plus souvent chez les enfants d'âge scolaire qui ne respectent pas les règles de maintien de la posture. Souvent, dans un contexte de mauvaise posture, une cyphose juvénile se produit, car à cet âge, les os et les muscles se développent rapidement. Dans ce cas, le principal facteur qui conduit à la courbure est la mauvaise position au bureau ou à l'ordinateur. Chez les personnes âgées, cela peut se produire dans le contexte de risques professionnels. Par exemple, le travail d'un menuisier nécessite une posture anormale presque constante..
  • La cyphose congénitale survient souvent dans le contexte de maladies telles que la maladie de Shereshevsky-Turner, la dysplasie des tissus conjonctifs et osseux, l'achondrolplasie. En outre, la cyphose congénitale peut être causée par de mauvaises habitudes et le non-respect du régime alimentaire de la mère - bifurcation des vertèbres avec un faible taux d'acide folique, épissage des vertèbres avec syndrome alcoolique du nouveau-né, etc. Peut survenir en raison d'une hypertonie musculaire dans la paralysie cérébrale infantile ou la dystrophie congénitale du tissu musculaire.
  • La maladie de Scheuermann-Mau, ou cyphose ostéochondropathique, est une maladie héréditaire d'étiologie inexpliquée. Pour le moment, on pense que la violation est due à la croissance expansive du tissu osseux et à l'impact de plusieurs microtraumatismes. Cette maladie, en règle générale, n'est pas diagnostiquée et la cause de la cyphose est considérée comme une violation à long terme de la posture. Plus fréquent chez les enfants d'âge scolaire avec une plus grande fréquence chez les garçons.
  • Post-traumatique, survient à la suite de fractures vertébrales ou d'exposition à des facteurs traumatiques - lourdes charges sur la colonne vertébrale lors du transport de charges, blessures à la colonne vertébrale chez les gymnastes.
  • Secondaire, ou dégénérative, survient dans le contexte d'autres maladies acquises, par exemple, l'ostéoporose (moins le volume du tissu osseux) ou l'ostéochondrose, la spondylarthrite (tuberculose de la colonne vertébrale, l'ostéomyélite), l'ankylose avec spondylarthrite ankylosante. En outre, cela peut inclure la cyphose des personnes âgées, qui se produit dans le contexte de modifications irréversibles de l'os et du tissu conjonctif de la colonne vertébrale, entraînant le développement de troubles.

Dans la classification internationale des maladies CIM-10, la cyphose et la lordose sont placées sous le code M40. Code M40.0 - cyphose positionnelle, M40.1 - autre cyphose secondaire, M40.2 - cyphose autre et non spécifiée. Dans certains cas, la cyphose physiologique peut être lissée, entraînant un syndrome du dos droit.

Degrés de cyphose

En fonction de l'angle de courbure, toute cyphose est divisée en 4 degrés:

  • Cyphose 1 degré - angle de flexion entre 35 et 39 °
  • Cyphose grade 2 - angle de flexion entre 40 et 49 °
  • Cyphose 3 degrés - angle de flexion entre 50 et 69 °
  • Cyphose de grade 4 - angle de flexion supérieur à 70 °

Il est à noter qu'en l'absence de traitement adéquat, la maladie peut évoluer, l'indice de cyphose augmente, ce qui entraînera une augmentation du degré de cyphose. Pour suivre la progression de la maladie et l'augmentation du degré de cyphose, les médecins utilisent souvent des photographies et des vidéos, comparant les changements à chaque rendez-vous suivant. En fonction du stade de la cyphose, les médecins décident s'ils entrent dans l'armée avec cyphose - le stade 2 et plus, le plus compliqué, est une base légale pour s'écarter de l'armée.
En fonction du niveau du processus pathologique, on distingue: cyphose cervicale (le plus souvent une telle cyphose se produit au niveau des vertèbres C4-C6), hyperkyphose de la région thoracique, cyphose de la colonne lombaire, hyperkyphose des régions sacrée et coccygienne.

Le tableau clinique de la cyphose et le diagnostic

Le tableau clinique de la cyphose est très varié et dépend des complications survenues. La cyphose lombaire, qui survient le plus souvent, peut être compliquée par une sciatique et un lumbago, tandis que la cyphose sacrée peut se manifester par un dysfonctionnement des organes reproducteurs - oligoménorrhée, dysménorrhée, diminution de la fertilité et même infertilité. Une leucocyturie d'étiologie inconnue peut être causée par une pyélonéphrite, qui s'est développée à la suite d'une violation de la lordose lombaire physiologique. Lorsque la région thoracique est touchée, une insuffisance respiratoire se produit et, dans les cas plus aigus, un pneumothorax.

À l'examen général, selon le degré de courbure, le changement de posture et les mouvements sont immédiatement évidents. Tout d'abord, l'attention est attirée sur la lordose lissée de la section transversale.

Pour connaître le stade de la violation et les causes possibles, le médecin mène un certain nombre d'études: test sanguin général (CBC), analyse d'urine générale (OAM), analyse biochimique, radiographie de la colonne vertébrale en projections frontales et latérales, échographie - recherche, imagerie par résonance magnétique (IRM), spirale tomodensitométrie (SCT), densitométrie. Pour diagnostiquer les complications, il est conseillé d'utiliser la spirométrie pour la cyphose thoracique (diagnostic d'insuffisance respiratoire), l'échographie des organes abdominaux (hypertrophie hépatique, néphroptose, cholélithiase).

Traitement et prévention de la cyphose

La thérapie de la cyphose peut être grossièrement divisée en traitement de la cause, traitement de la courbure et traitement des complications. Bien que Wikipédia et d'autres sources d'informations sur Internet fournissent des informations détaillées sur le diagnostic et le traitement de la pathologie rachidienne, l'automédication peut non seulement être inefficace, mais également entraîner la progression de la maladie et l'apparition de complications..

En fonction de la cause, une thérapie spécifique est effectuée. Par exemple, la correction du régime alimentaire et la thérapie par l'exercice sont utilisées pour traiter l'ostéoporose, et la thérapie antituberculeuse avec la rifampicine, l'isoniazide, le pyrosinamide et l'éthambutol est utilisée pour traiter la tuberculose de la colonne vertébrale..

La deuxième étape, mais non moins importante, consiste à corriger la courbure de la colonne vertébrale:

  • Hygiène de la posture. Tout d'abord, vous devez apprendre à maintenir correctement votre posture, quelle que soit la situation actuelle - sur un robot, sur un ordinateur, etc. La cyphose juvénile se prête le plus souvent à une telle correction..
  • Thérapie manuelle. L'utilisation de la thérapie manuelle permet d'insérer des vertèbres déplacées en place et d'augmenter la mobilité du segment, ce qui corrigera la courbure.
  • Physiothérapie. La thérapie par l'exercice pour la cyphose est très efficace. Des charges dosées, des sports non traumatiques comme la natation et le jogging sont plus souvent utilisés.

Les exercices pour la cyphose ne sont prescrits que par les médecins, l'automédication peut être nocive pour votre santé!

  • Physiothérapie. Sur la base des données de nombreuses études, l'efficacité de la réflexothérapie, de la magnétothérapie, de la phonophorèse, de l'électrostimulation, de l'électrophorèse renforcée par des médicaments anesthésiques locaux a été prouvée. La cyphose lombaire répond bien au traitement de traction par traction.
  • Le massage pour la cyphose s'est imposé comme une méthode efficace. Dans ce cas, le masseur détend le corset musculaire du dos, ce qui augmente la mobilité de la colonne vertébrale et permet de corriger sa courbure pathologique. Une augmentation de la microcirculation conduit à une amélioration de la qualité des os et du tissu conjonctif. Le massage pour la cyphose ne doit être effectué que par des professionnels ayant une formation médicale!
  • L'utilisation de bandes de soutien. Le corset pour la cyphose est sélectionné en fonction de la colonne vertébrale et des caractéristiques physiques d'une personne complètement individuellement..
  • En cas d'inefficacité de la thérapie conservatrice ci-dessus, ils passent à des interventions chirurgicales. Le plus souvent, des opérations avec la mise en place de structures de support sont utilisées. Dans la période postopératoire, la rééducation est réalisée simultanément avec le traitement conservateur principal. Cette méthode de thérapie est très efficace et conduit à la correction de la cyphose même la plus avancée et la plus compliquée. L'inconvénient de cette méthode est la nécessité d'une opération répétée pour enlever les structures métalliques..

Le traitement des complications dépend directement de la complication elle-même. Par exemple, si la cyphose lombaire est compliquée par une sciatique, une douleur intense apparaîtra. Dans ce cas, il est conseillé d'effectuer un traitement de la douleur à l'aide de glucocorticostéroïdes, de diurétiques et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens locaux..
La prévention de la cyphose consiste à éliminer rapidement ses causes, telles qu'une mauvaise posture. Il vaut également la peine de maintenir une alimentation rationnelle - en mangeant en petites portions 4 à 6 fois par jour, la nourriture doit être variée et riche en vitamines et oligo-éléments. Une activité physique régulière maintiendra le tonus adéquat du corset musculaire du dos.

Traitement de la cyphose de la colonne vertébrale - les méthodes les plus efficaces

La cyphose est une courbure de la colonne vertébrale. Une maladie qui peut et doit être combattue. Il est important de comprendre que si l'assistance en temps opportun n'est pas fournie, la maladie progressera.

Mais la moelle épinière et de nombreuses terminaisons nerveuses sont situées dans la colonne vertébrale, qui sont responsables du fonctionnement normal des organes vitaux..

Par conséquent, une déformation de la colonne vertébrale peut provoquer des anomalies cliniques n'importe où dans le corps. Dans l'article, nous déterminerons si et comment: réparer, guérir et se débarrasser de la cyphose de la colonne vertébrale.

Qu'est-ce que la cyphose?

La cyphose est un trouble de la colonne vertébrale dans lequel la colonne vertébrale se plie. La déformation peut être à la fois physiologique - observée chez chaque personne, et de nature pathologique lorsque l'angle de flexion dépasse 45 °. La cause la plus fréquente de cyphose pathologique est une fracture vertébrale.

Symptômes

Le principal signe de cyphose est une mauvaise posture, qui peut être facilement identifiée visuellement. Aux stades initiaux du développement de la maladie, le patient commence à s'affaisser en position assise, au fil du temps et en marchant.

Les épaules d'une personne atteinte de cyphose sont poussées vers l'avant et légèrement inclinées vers le bas, la poitrine est enfoncée, l'abdomen est bombé.

  • douleur systématique dans le haut du dos;
  • sensation d'inconfort dans la poitrine;
  • engourdissement des doigts sur les membres supérieurs et inférieurs;
  • faiblesse constante;
  • l'apparition de difficultés à maintenir une posture correcte;
  • plaintes concernant le manque d'air;
  • attaques de maux de tête, acouphènes, étourdissements.

Degrés

Il est d'usage de classer la maladie en fonction de la gravité de la courbure de la moelle épinière (plus en détail):

  1. Premier degré - l'angle de courbure ne dépasse pas 30 °. Le patient n'a pas de plaintes significatives sur l'état de santé. Lorsqu'une personne est sans vêtements, on peut remarquer une légère courbure, de légers changements dans la zone des omoplates, de petites déformations de la ceinture scapulaire. Beaucoup ne font pas attention à de tels symptômes, croyant à tort que bientôt tout redeviendra normal tout seul..
  2. Le deuxième degré - l'angle de courbure varie de 30 ° à 60 °. Une légère courbure laisse place à un arrondi distinct du dos. Une position assise à long terme provoque de l'inconfort et de la douleur, il y a toujours un désir de s'appuyer sur quelque chose, mais cela n'aide pas beaucoup. En position debout, le dos en forme de C est conservé. Le développement ultérieur de la cyphose provoque une courbure de la colonne vertébrale dans les régions cervicale et lombaire. L'estomac se gonfle, la poitrine tombe.
  3. Le troisième degré est une forme sévère de la maladie, l'angle de courbure est supérieur à 60 °, caractérisé par la formation d'une bosse. En raison de la courbure du dos, le torse diminue de taille, la poitrine tombe et l'estomac se gonfle. Les bras apparaissent plus longs de côté. Le patient se plaint de fatigue constante, de douleurs dans le dos et dans la région intercostale, d'essoufflement et d'essoufflement. Dans les formes les plus avancées de cyphose, il y a des problèmes avec le tube digestif, qui s'accompagnent d'incontinence urinaire et fécale. L'immunité est affaiblie, le corps s'affaiblit, ce qui peut finalement conduire à une invalidité complète.

Comment traiter la cyphose de la colonne vertébrale et quel médecin contacter

La cyphose est-elle traitée chez l'adulte? Comme d'autres maladies du système musculo-squelettique, cette maladie est traitable..

La complexité et la durée du cours de rééducation dépendent du degré de développement de la maladie, il est donc important de consulter un professionnel dès la première symptomatologie. Le plus souvent, ils recourent à des méthodes de guérison conservatrices; une intervention chirurgicale n'est nécessaire que dans les derniers stades de développement..

Et maintenant, décidons quel médecin traite la cyphose de la colonne vertébrale. Plusieurs spécialistes sont impliqués dans la courbure de la moelle épinière. Tout d'abord, il est nécessaire de consulter un neurologue, qui vous référera pour une radiographie ou une IRM, puis vous dirigera vers un orthopédiste - un spécialiste des pathologies du système squelettique. Lors du traitement de la cyphose, vous ne pouvez pas vous passer de visiter le bureau d'un chiropraticien - instructeur de thérapie par l'exercice. Dans de rares cas, l'intervention d'un chirurgien est nécessaire.

Traitement

Le traitement de la cyphose de la colonne vertébrale est caractérisé par le principe - "le plus tôt sera le mieux".

1er degré

Il est recommandé au patient d'intensifier l'activité physique, de contrôler indépendamment la posture, de garder constamment le dos dans une position redressée, d'utiliser un matelas confortable pour dormir.

Le traitement du degré initial de cyphose est réduit à un traitement manuel, ce qui aidera à normaliser la circulation sanguine dans la zone de courbure. Un exercice thérapeutique spécial est prescrit afin de renforcer la masse musculaire près de la colonne vertébrale. Le sport est recommandé et les objets lourds sont contre-indiqués. Le port d'un corset est efficace. Toutes ces méthodes peuvent être utilisées à la maison..

2e degré

Les symptômes indiquant un deuxième degré de cyphose indiquent la nécessité d'une attention médicale immédiate..

Souvent, un cours de thérapie manuelle est prescrit en combinaison avec la gymnastique médicale, un régime difficile, comprenant des charges adéquates qui peuvent être effectuées indépendamment à la maison.

Il est recommandé de surveiller en permanence votre posture, de dormir sur un matelas confortable, de faire du sport, si possible, de visiter la piscine.

3e année

Une forme rare de courbure de la colonne vertébrale, mais si elle est détectée, le patient doit être examiné par un orthopédiste et un neurochirurgien. Très souvent, le troisième degré de cyphose nécessite une intervention chirurgicale. À cet égard, la thérapie manuelle est contre-indiquée. Des exercices légers et une thérapie physique sont parfois prescrits.

Exercices de thérapie par l'exercice

Un certain nombre d'exercices visant à renforcer les muscles près de la colonne vertébrale aident au traitement de la cyphose chez l'adulte:

  • Nous nous couchons sur le ventre. Nous plaçons un bâton de gymnastique derrière notre dos et le pressons contre les omoplates avec nos mains pliées au niveau des coudes. Commencez à cambrer le torse.
  • Nous nous mettons à quatre pattes. La poitrine doit être pliée au sol, la tête relevée, les bras pliés au niveau des coudes. Dans cette position, nous parcourons au moins 40 étapes..
  • Nous nous couchons sur le ventre. Nous prenons sur les côtés ou baissons les bras, prenons des haltères. Nous commençons à déplier le torse.

Pour que l'effet soit positif, il est important d'effectuer les exercices correctement et régulièrement..

Massage

Pour que le massage avec cyphose de la colonne thoracique ait un effet positif, il doit être alterné avec des exercices physiques. Caractéristiques de la procédure:

  • tous les mouvements doivent être lisses et doux pour détendre les muscles et réchauffer les tissus mous;
  • il est interdit de faire pression sur la bosse en essayant de l'aligner;
  • s'il y a des plaies, des coupures, des brûlures au dos, il est nécessaire d'abandonner la thérapie manuelle pendant un certain temps.

Le massage classique comprend trois étapes:

  1. introduction - contact doux des mains avec la peau, ne prend pas plus de 3 minutes;
  2. le principal - certaines manipulations correspondant à une méthode spéciale d'exposition de la peau, en fonction du degré de la maladie, la procédure dure 5 à 20 minutes;
  3. final - le contact avec la peau du patient vise à réduire l'innervation, dure environ 3 minutes.

Effet de massage:

  • les muscles près de la colonne vertébrale sont renforcés;
  • le drainage lymphatique s'améliore;
  • le sang coule mieux vers les zones touchées.

Chirurgie

Si la méthode de traitement conservatrice est impuissante et que la maladie continue de progresser, ils ont recours à une intervention chirurgicale pour corriger la cyphose. Indications de la chirurgie pour restaurer la courbure de la colonne vertébrale:

  • troisième degré de cyphose, lorsque l'angle de courbure de la moelle épinière dépasse 60 °;
  • un traitement conservateur ne donne pas le résultat souhaité pendant une longue période;
  • les médicaments prescrits par un médecin n'aident pas à se débarrasser du syndrome douloureux;
  • travail incorrect des organes pelviens;
  • compression de la moelle épinière;
  • amyotrophie.
  • patients âgés;
  • la présence de maladies oncologiques aux stades ultérieurs;
  • la pathologie est au stade de la décompensation.

La cyphose est une maladie dangereuse de la colonne vertébrale qui, si l'aide d'un professionnel n'est pas opportune, peut entraîner une invalidité. La médecine moderne est capable de se débarrasser des problèmes de moelle épinière, alors n'hésitez pas à visiter la polyclinique lorsque vous observez les symptômes primaires.

Cyphose vertébrale

En l'absence de pathologies, la colonne vertébrale humaine présente 4 courbures (2 cyphoses et 2 lordoses). Et c'est la norme.

Au départ, nous naissons avec une colonne vertébrale droite, mais au bout de quelques mois, cet état de fait change en raison de nombreux facteurs: redistribution des charges, l'enfant apprend à tenir sa tête, se retourner, se tenir debout, etc. Avec une colonne vertébrale parfaitement droite, cela aurait été impossible à réaliser..

Le truc, c'est que marcher debout rend tout notre corps tendu. En conséquence, tout le poids d'une personne est réparti sur les vertèbres..

Cyphose - courbure de la colonne vertébrale vers l'extérieur dans la poitrine et le sacrum. Avec leur aide, toute la charge sur la région vertébrale est uniformément répartie.

Une courbure excessive et la formation de telles courbures conduisent à une cyphose pathologique - une maladie grave qui provoque le développement d'une bosse, voûtée, qui devient visible à l'œil nu. Souvent, cette maladie est concentrée dans la région thoracique. Aujourd'hui, dans le monde, environ 10% des personnes souffrent de cyphose à des degrés divers. Dans le même temps, la maladie affecte non seulement les personnes âgées, mais aussi les adolescents, ainsi que les jeunes enfants..

Le plus souvent, cette maladie se manifeste chez les hommes..

Variétés de cyphose

La cyphose vertébrale est divisée en plusieurs types en fonction de l'angle de courbure:

1. Physiologique. Dans ce cas, l'angle de courbure atteint 15-30 degrés. Même les petits enfants sont sujets à la cyphose à ce stade - jusqu'à 7 ans.

2. Pathologique. Il se développe à un angle de courbure de plus de 31 degrés. Ce type de maladie peut se manifester chez un enfant dès la naissance ou acquis au cours de la vie. Ce type de maladie, à son tour, est également divisé en plusieurs étapes:

  • cyphose de 1 degré - la courbure est de 31 à 40 degrés;
  • 2e degré - 41-50 degrés;
  • 3 degrés - 51-70 degrés;
  • cyphose 4 degrés - plus de 71 degrés.

En plus de la classification présentée, la cyphose est également divisée en d'autres types:

  • posturale;
  • rachitique;
  • congénital;
  • arqué;
  • angulaire;
  • tuberculeux;
  • compression;
  • paralytique;
  • génétique;
  • dégénératif;
  • sénile;
  • total et autres.

Tous ces types de maladies ont une nature différente de développement, de gravité et de symptômes. Un point important est d'identifier la cause de la cyphose à temps, de comprendre pourquoi la maladie a commencé à progresser et, sur la base des données obtenues, de choisir le traitement approprié pour la cyphose.

Les raisons du développement de la maladie

Les causes de la cyphose peuvent être différentes. Par conséquent, personne n'est à l'abri de cette maladie. Alors, pourquoi une personne peut-elle développer cette maladie? Les principaux prérequis sont les suivants:

  • violation de la posture;
  • terminaisons nerveuses pincées;
  • le développement de l'ostéochondrose;
  • opération chirurgicale mal exécutée;
  • Blessure de la colonne vertebrale;
  • prédisposition génétique à la maladie;
  • développement anormal des vertèbres pendant la période utérine - cyphose congénitale;
  • changements liés à l'âge dans les vertèbres;
  • modifications de l'articulation de la hanche entraînant une mauvaise posture;
  • diverses maladies des muscles rachidiens, un faible tonus musculaire peut également provoquer le développement d'une cyphose.

Ce sont les principales raisons du développement de la cyphose de la colonne vertébrale..

Symptômes

Si la maladie n'appartient pas à la catégorie des congénitaux, les premières cloches commenceront à apparaître dès l'adolescence. Aux stades initiaux, la maladie peut évoluer sans aucun symptôme ni signe externe, il est important de ne pas manquer le moment crucial. Les parents doivent être sur le qui-vive et dès que les premiers signes apparaissent, commencer à sonner l'alarme.

Ce qui peut devenir des prérequis?

L'adolescent peut commencer à se plaindre que son dos se fatigue rapidement. Pendant la journée, vous voulez vous coucher rapidement pour que vos muscles puissent se détendre, se détendre. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin qui, à la réception, peut envisager la présence d'une légère pente vers l'avant dans la colonne vertébrale..

Avec le développement de la maladie, la courbure sera clairement visible. La courbure avant sera entièrement visible. Dans ce cas, le patient commencera lentement à former une bosse, qui au début sera une voûte. Avec le développement d'un stade sévère de cyphose, le patient commencera à changer radicalement vers l'extérieur.

En plus de la courbure de la posture, il aura une bonne vue des omoplates en arrière, et des épaules en avant. La cage thoracique et le menton sont poussés vers l'avant, la tête est abaissée. De plus, l'estomac fait saillie, les pieds plats se développent.

Certaines personnes préfèrent ne pas faire attention aux symptômes de la cyphose, estimant qu'il n'y a rien de mal avec cette maladie, tout passera par lui-même, l'essentiel est de surveiller votre posture, de moins vous affaler et ainsi de suite. En réalité, ce n'est pas le cas. Si vous ne recourez pas à un traitement chirurgical, la cyphose commencera à progresser et pourra atteindre le stade 4, ce qui entraînera de nombreuses conséquences désagréables..

Le fait est que d'autres organes internes commencent à souffrir des changements survenus dans la colonne vertébrale, malgré une charge aussi forte. En conséquence, la cyphose conduit au développement de maladies chroniques chez le patient. Le plus souvent, le système de ventilation en souffre, c'est pourquoi une personne malade a souvent des infections bronchopulmonaires. Les personnes qui ne traitent pas la cyphose plus souvent que les autres souffrent d'ulcères, de cholécystite, de constipation et de nombreuses autres maladies désagréables, qui sont assez difficiles à combattre.

Les stades sévères de la cyphose provoquent le développement de problèmes avec les articulations de la hanche et du genou, en raison de charges élevées, le tissu cartilagineux est déplacé. Il n'est pas rare qu'un patient perturbe le flux sanguin vers le cerveau, par conséquent, des symptômes tels que des acouphènes, des maux de tête, des étourdissements, etc. sont observés..

Si vous trouvez ces symptômes, vous ne devez pas tout blâmer sur les orages magnétiques et penser que tout disparaîtra de lui-même, il vaut mieux consulter à nouveau un médecin et être examiné. Dans ce cas, l'automédication ne peut pas être faite, car il ne sera possible de guérir la cyphose qu'aux stades 1 et 2. Dans d'autres situations, seul le soulagement des symptômes est possible, pas une récupération complète. Fais attention. La correction de la cyphose doit être effectuée en temps opportun..

Diagnostic de la cyphose

Comment diagnostique-t-on la cyphose? Le médecin effectue une enquête et un examen détaillés du patient, étudie l'historique du développement de la maladie, clarifie les points importants. La procédure d'examen comprend la palpation des muscles cervicaux, du dos, la détermination de la sensibilité. Une étude des réflexes tendineux est obligatoire, des tests sont effectués, une auscultation des poumons et du cœur.

La radiographie est obligatoire, les images latérales et topographiques, les radiographies ciblées, par exemple lors de l'étirement de la colonne vertébrale et dans d'autres projections, si nécessaire. Dans certains cas, le patient peut se voir prescrire une imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale. Afin d'évaluer en profondeur les changements dans la région vertébrale des os, le patient peut également être référé pour une tomodensitométrie.

Traitement

Il existe plusieurs options de traitement pour la cyphose.

Méthodes conservatrices

Ils comprennent le massage, la physiothérapie, la thérapie par l'exercice. Quelqu'un se voit prescrire une thérapie manuelle. Afin de réduire la douleur, le patient peut se voir prescrire le port d'un corset, mais pas de manière continue, car le port régulier de cet élément de soutien peut provoquer un affaiblissement musculaire et aggraver davantage la cyphose..

Les traitements conservateurs populaires comprennent également:

  • électrophorèse. Le patient reçoit une injection d'un médicament spécial utilisant un courant galvanique. Après la procédure, la circulation sanguine est normalisée;
  • électrothérapie. Il s'agit de l'administration de petites doses de courant lytique. Pendant la procédure, une personne ressent de légers picotements, après cette thérapie, un soulagement vient. Contre-indications - inflammation avec cyphose;
  • thérapie par ultrasons. Les zones malades sont affectées par l'échographie, qui a un effet thérapeutique;
  • l'acupuncture - l'une des méthodes les plus efficaces, consiste à introduire des aiguilles sous la peau afin de normaliser la circulation sanguine et d'entrer dans les bonnes terminaisons nerveuses;
  • thérapie thermique. Dans ce cas, des compresses chaudes et sèches sont appliquées sur le patient ou un rayonnement UV est administré;
  • l'hydrothérapie. Lors du choix de cette méthode de traitement, le patient est exposé à des jets d'eau de différentes pressions et diamètres. C'est une sorte de massage qui aide à soulager les tensions, à se détendre et à soulager la douleur;
  • thérapie de boue. Le patient prend un bain de boue pour aider les muscles à se détendre. Grâce aux ingrédients naturels, il y a un effet fortifiant et nettoyant;
  • traction la traction de la colonne vertébrale consiste à augmenter la distance entre les vertèbres sans douleur. Ils sont réalisés en 2 versions: étirage à sec à l'aide d'un équipement spécial et étirage humide - a lieu dans l'eau. Cette technique n'est efficace que dans les premiers stades de la maladie;
  • thérapie manuelle. Cette méthode consiste à effectuer des procédures qui ne visent pas à serrer, à frotter intensément les muscles, ce qui entraîne un relâchement de la tension et de la douleur;
  • gymnastique médicale. Il s'agit d'une méthode de traitement auxiliaire, qui comprend la mise en œuvre de toute une liste d'exercices sous la supervision d'un spécialiste. Les cours aident à aligner la posture et à renforcer les muscles de la colonne vertébrale dans son ensemble.

Traitement médical

Le plus souvent, un traitement médicamenteux est prescrit au patient en combinaison avec d'autres procédures. Dans ce cas, 3 types de médicaments sont utilisés:

  • contient de la chondroïtine, qui aide à restaurer le cartilage et le tissu osseux;
  • avec un effet analgésique, qui aide à réduire la douleur pendant le mouvement;
  • vitamines contenant de l'iode, du potassium, du magnésium et du calcium.

Les préparations peuvent se présenter sous trois formes: liquide, solide et crème. Les médicaments aident non seulement à réduire la douleur, mais également à éliminer la cause du développement de la maladie..

Chirurgie

L'intervention chirurgicale est une opération. S'il n'est pas possible de guérir la cyphose avec des méthodes conservatrices, vous devez recourir à des méthodes plus radicales. Le but principal de l'opération dans ce cas est de corriger l'angle de courbure de la colonne vertébrale et d'éviter d'autres dommages..

L'intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale et appartient à la catégorie des opérations complexes qui ne sont effectuées qu'après un examen complet. Dans certains cas, pour obtenir le résultat souhaité, il sera nécessaire d'effectuer non pas une, mais plusieurs opérations à la fois à certains intervalles. Pour fixer la colonne vertébrale, diverses structures sont utilisées en métal et ne provoquent pas de réactions négatives dans le corps..

Cyphose - qu'est-ce que c'est, causes, symptômes, traitement

Le squelette humain est une structure osseuse anatomiquement vérifiée, composée de nombreuses parties, dont la principale est la colonne vertébrale. Malheureusement, de nombreuses maladies peuvent affecter la colonne vertébrale, ce qui menace de graves conséquences pour tout le corps..

L'un de ces processus pathologiques est la cyphose de la colonne vertébrale - une maladie grave dans laquelle se produit une déformation de la colonne vertébrale. La cyphose ne frappe pas seulement l'apparence esthétique d'une personne, la maladie est dangereuse pour ses signes cliniques et ses complications, il est donc important d'en savoir le plus possible..

Qu'est-ce que la cyphose?

Le mot cyphose en médecine signifie un processus pathologique caractérisé par une déformation de la colonne vertébrale de gravité variable. La courbure de la colonne vertébrale avec cyphose se produit dans le plan antéropostérieur. Cela signifie qu'à l'endroit de la déformation, la colonne vertébrale se cambre dans le sens de l'arrière, tandis que la partie supérieure du corps humain se penche vers l'avant, simultanément avec une légère saillie de la région abdominale.

En d'autres termes, lorsque les gens ordinaires appellent une personne bossue ou voûtée, nous parlons de cyphose. Dans le même temps, des désignations distinctes lui ont été attribuées selon la classification internationale des maladies, qui varient en fonction du degré de développement, de la spécificité et de la nature du processus pathologique. Selon la CIM 10, les codes sont les suivants:

  • M40.0 - Cyphose positionnelle.
  • M40.2 - non spécifié.
  • M42.0 - un type d'ostéochondrose vertébrale.
  • Q4 est un type de pathologie congénitale qui diagnostique chez les nourrissons et évolue avec le temps vers des formes plus sévères.

Diplômes et formes

Il est important de savoir que dans la plupart des cas, le processus pathologique est localisé dans la région thoracique, affectant les vertèbres thoraciques, c'est pourquoi la maladie est souvent appelée «cyphose thoracique». Cependant, la médecine connaît des cas plus rares où la cyphose s'est développée au niveau du rachis cervical et même de la colonne lombo-sacrée. Sur la base de ce qui précède, il est facile de conclure qu'en fonction de la partie de la colonne vertébrale où la maladie se développe, il est habituel de parler de son type..

En outre, les médecins divisent conditionnellement la cyphose en deux formes distinctes, physiologiques et pathologiques, cette dernière étant divisée en deux sous-types distincts:

  1. Arcuate - plus commun et caractérisé par une courbure de la colonne vertébrale en forme d'arc, qui dans la plupart des cas s'appelle un stoop. Le degré de voûte, c'est-à-dire l'angle de cyphose, varie en fonction du stade de compression de la maladie, de l'amplitude et de la longueur de l'arc formé.
  2. Angulaire - c'est dans ce cas qu'il est habituel de parler d'une bosse, qui se forme en raison d'une courbure plus sévère de la colonne vertébrale. Un renflement angulaire se précipite vers l'arrière.

Il est habituel de parler de la forme pathologique de la maladie, qui est diagnostiquée dans n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, à un angle de courbure de 30 degrés et plus, en fonction du stade de la cyphose. Il convient également de noter que la cyphose pathologique peut être soit une maladie acquise, soit une maladie congénitale..

En ce qui concerne la forme physiologique, une telle pathologie est considérée avec une déformation comprise entre 15 et 30 degrés, et le lieu de localisation dans ce cas ne peut être que la région thoracique.

Nous avons identifié les formes du processus pathologique, mais les médecins distinguent également les degrés de développement de la cyphose, qui dépendent complètement du degré de courbure de la colonne vertébrale:

  1. Le premier degré, considéré comme léger, est caractérisé par une inclinaison de la colonne vertébrale jusqu'à 30 degrés inclus. En conséquence, la forme physiologique de la maladie correspond au premier degré, toutes les suivantes sont considérées comme pathologiques.
  2. Le deuxième degré, qui est classiquement attribué à une gravité modérée, est caractérisé par une courbure de l'ordre de 30 à 45 degrés.
  3. Dans la cyphose du troisième degré, considérée comme modérément sévère, la bosse atteint un angle de 45 à 70 degrés.
  4. Très rarement, mais toujours le plus grave, 4 degrés de progression de la pathologie sont diagnostiqués. Au quatrième degré, l'angle d'inclinaison de la colonne vertébrale varie de 7 à 90 degrés.

Bien entendu, en fonction du degré de progression du processus pathologique et de la position correspondante de la colonne vertébrale, les dommages pour la santé et le risque de complications varient. Dans les derniers stades du développement de la maladie, la forme des vertèbres change, de plus, les disques intervertébraux sont détruits, etc..

En plus de diviser la maladie en formes et degrés, les scientifiques et les médecins distinguent également de nombreux types de cyphose. Dans ce cas, la division se produit en fonction des raisons du développement du processus pathologique, parmi lesquelles les maladies concomitantes, l'âge du patient, la prédisposition génétique, etc..

Pour obtenir une image complète de la maladie, considérez les types de cyphose séparément:

  • Lissé - la forme la plus bénigne de la maladie, dans la plupart des cas observée chez les enfants d'âge scolaire. La principale caractéristique distinctive est la courbure, car la courbure ne dépasse pas 15 degrés.
  • Juvénile - ce type de maladie se caractérise par un développement exclusivement à l'adolescence ou à l'adolescence, principalement dans la période de 14 à 16 ans, mais d'autres options sont possibles. Dans ce cas, une lésion à part entière de la colonne vertébrale est diagnostiquée, la pathologie se développe en raison du rétrécissement de la partie antérieure des vertèbres, leur déformation en forme de coin. L'une des variantes de ce type de pathologie est l'ostéochondropathie, basée sur l'ostéochondropathie, phénomène de malnutrition des tissus osseux avec le développement ultérieur de la nécrose.
  • Sénile - par analogie avec le nom, il se développe à un âge avancé, généralement chez les patients de plus de 55 à 60 ans, en raison de modifications dégénératives-dystrophiques des vertèbres, des tissus du disque intervertébral, ainsi que des muscles du dos dans la région vertébrale. Selon les statistiques, la cyphose sénile survient souvent chez la gent féminine..
  • Congénitale - la cause du développement de la pathologie est des anomalies structurelles dans la structure des vertèbres qui surviennent au stade de la maturation embryonnaire dans l'utérus. Dans certains cas, l'enfant ne forme pas du tout certaines vertèbres, ce qui conduit également au développement d'une cyphose.
  • Génotypique - contrairement au dernier point, la cause de ce type de maladie n'est pas une anomalie dans le développement du fœtus, mais une prédisposition héréditaire, à condition que l'un des parents ait une pathologie au moment de la conception. Certains experts affirment également, et il y a des preuves à cela, que la cyphose infantile de type génotypique se développe même en présence d'une maladie chez les grands-parents..
  • Posturale - causée par une posture altérée, qui, à son tour, contribue à l'affaiblissement des muscles du dos, c'est-à-dire à l'hypotension du tissu musculaire. Le plus souvent, la cyphose posturale se développe chez les enfants et les adolescents d'âge scolaire. Ceci est facilité par le non-respect de la posture en position assise, mais des violations similaires sont également possibles chez les employés de bureau, les chauffeurs, etc. Si vous ne commencez pas le combat contre la pathologie à temps, il y a une forte probabilité de sa progression vers la lordose lombaire.
  • Compression - sur la base du nom de la pathologie, nous parlons d'une fracture par compression d'une ou plusieurs vertèbres, à la suite de laquelle une cyphose se développe. Avec de tels dommages, toute la longueur de la colonne vertébrale est réduite, ce qui explique la formation d'une courbure qui s'aggrave avec le temps.
  • Cyphose positionnelle - plus souvent formée chez les enfants, le principal facteur provoquant dans ce cas est un corset faible des muscles du dos et le maintien systématique d'une position assise (d'abord à l'école, puis à la maison devant un ordinateur ou à la maison, etc.). Le diagnostic est posé lorsque, en position debout, l'angle de courbure de la colonne vertébrale atteint 55 degrés ou plus.
  • Dégénératif - le processus pathologique se développe sous la condition d'un affaiblissement des muscles de la colonne vertébrale qui soutiennent la colonne vertébrale, ainsi que de troubles dégénératifs de la structure des corps vertébraux et des disques intervertébraux. Souvent, ces problèmes sont causés par diverses maladies, par exemple l'arthrite ou l'obésité sévère..
  • Total - le processus pathologique couvre toute la colonne vertébrale, alors que tout se plie en arc, au fil du temps, ressemblant de plus en plus à la lettre C, dont les extrémités ont tendance à se fermer. Ce type de maladie est provoqué par des pathologies sévères comme la spondylarthrite ankylosante.
  • Paralytique - Des facteurs concomitants sous forme de lésions du système nerveux central ou de paralysie conduisent au développement de ce type de processus pathologique. Cela entraîne, par exemple, la polio ou des blessures après une chirurgie ou des blessures au dos, à la tête.
  • Tuberculeux - se développe à la suite d'une spondylarthrite tuberculeuse, qui conduit à la destruction des vertèbres avec leur compression ultérieure.

Il est important de comprendre qu'en plus de tout ce qui a été dit, d'autres types de maladies sont également distingués, par exemple, la cyphose postopératoire, etc..

Causes d'occurrence

Dans la section précédente, les causes de l'apparition de la pathologie étaient déjà mentionnées, mais pour une perception plus simple, il convient toujours de souligner séparément les facteurs les plus courants:

  • La première et principale cause du développement de la maladie est un trouble de la posture pendant une longue période. On parle de s'asseoir dans la mauvaise position ou de la position inconfortable, de se baisser en marchant, etc. Le groupe à risque est dirigé par des écoliers, des étudiants, des employés de bureau, des chauffeurs, des tailleurs.
  • La deuxième cause la plus fréquente est les blessures, les blessures diverses avec déplacement des vertèbres vers l'avant, les fractures avec déplacement, les conséquences de chutes de grande hauteur, les accidents de la route, etc..
  • Le développement de la pathologie est facilité par diverses maladies de la colonne vertébrale, parmi lesquelles les principales sont l'ostéochondrose de diverses parties de la colonne vertébrale, l'arthrite, les patients atteints de rachitisme entrent également dans le groupe à risque.
  • Il ne faut pas oublier les troubles congénitaux, le sous-développement ou la prédisposition génétique.
  • Changements liés à l'âge qui accompagnent la vieillesse.
  • Conséquences de la chirurgie rachidienne.

Les causes décrites et les facteurs prédisposants sont considérés comme les principaux, mais les formes sévères d'obésité entraînent également le développement de la maladie, dans laquelle une charge accrue est placée sur la colonne vertébrale, un mode de vie sédentaire, etc..

Symptômes de cyphose de la colonne thoracique

Compte tenu du fait que la "cyphose thoracique" est la forme la plus courante du processus pathologique, nous nous concentrerons sur les signes cliniques de ce type de maladie. Cependant, il est important de comprendre qu'avec une localisation différente, les symptômes différeront peu..

De plus, les principaux symptômes, bien sûr, sont de nature purement esthétique, ils s'expriment dans une mauvaise posture. Mais à mesure que la maladie progresse et que la courbure s'aggrave, le tableau clinique devient de plus en plus effrayant..

Ainsi, à mesure que la pathologie se développe avec la cyphose, les symptômes sont les suivants:

  • Vieillissement rapide des structures osseuses et cartilagineuses de la colonne vertébrale avec le développement ultérieur de l'ostéochondrose.
  • Graduellement, la hauteur de la colonne vertébrale diminue, et en même temps la perte de ses propriétés d'amortissement et de mobilité.
  • En raison de la répartition incorrecte des charges, des hernies intervertébrales se produisent.
  • Le développement de l'ostéochondrose et l'apparition de hernies entraînent une douleur en constante augmentation.
  • Les signes cliniques les plus graves qui apparaissent dans les derniers stades sont une circulation sanguine altérée dans la moelle épinière et le cerveau, le piégeage des racines nerveuses dans la colonne vertébrale et les problèmes neurologiques qui en résultent..

Complications

Si nous parlons du processus pathologique dans son ensemble, le stade initial de la cyphose est caractérisé par un abaissement. Mais au fur et à mesure que la pathologie progresse, la posture se détériore tellement qu'une personne «pousse» une bosse, ce qui peut déjà être considéré comme une complication.

En outre, avec une évolution sévère du processus pathologique, les complications suivantes peuvent être distinguées:

  • Troubles de la circulation cérébrale.
  • Développement du syndrome de la douleur persistante.
  • Constriction de la poitrine, entraînant des difficultés respiratoires.
  • Affaiblissement des muscles abdominaux.
  • Piégeage des nerfs dans la colonne vertébrale et troubles du système nerveux.
  • La probabilité de développer une paralysie des membres augmente, en fonction de la localisation de la courbure de la colonne vertébrale.

Diagnostique

Bien sûr, pour résister à la maladie, il est préférable de la détecter aux premiers stades de développement, pour cela, un médecin expérimenté doit effectuer le diagnostic de la maladie. Les mesures de diagnostic sont les suivantes:

  • Examen initial, y compris examen du patient, palpation, collecte de l'anamnèse.
  • Diagnostic fonctionnel, qui consiste à effectuer une série d'exercices de flexion pour détecter et évaluer le degré de déviation.
  • Radiographies de la colonne vertébrale pour vérifier les anomalies structurelles.
  • CT ou IRM pour des informations plus détaillées et une évaluation de l'état des vaisseaux.
  • Si nécessaire, un examen échographique des disques intervertébraux est effectué.

Comment identifier indépendamment la cyphose thoracique?

Pour identifier indépendamment la maladie aux premiers stades de son développement, c'est-à-dire jusqu'à ce que la courbure soit évidente et perceptible à l'œil nu, 2 tests simples sont utilisés:

  • Penchez-vous le dos contre le mur, en vous tenant droit, afin que vos talons le touchent. Maintenant, touchez l'arrière de votre tête contre le mur, avec la cyphose cela causera des difficultés ou ne fonctionnera pas du tout.
  • Tenez-vous sur le côté du miroir, penchez-vous et alignez votre dos. Avec le développement de la pathologie, la violation sera visible à l'œil nu, c'est une courbure dans une certaine zone.

Comment traiter la cyphose thoracique?

Pour lutter pleinement contre la cyphose, il est très important de consulter un médecin expérimenté qui, sur la base des données diagnostiques obtenues, sélectionnera le traitement le plus efficace. Dans le même temps, vous devez comprendre que la correction de la cyphose chez l'adulte et chez l'enfant est quelque peu différente, mais dans tous les cas, le traitement nécessite toute une gamme de mesures, nous les examinerons plus en détail:

  • L'utilisation de dispositifs de correction de la posture consiste en divers corsets qui diffèrent par le degré de rigidité et de conception, en fonction de la nature et du stade de développement de la pathologie.
  • Une des méthodes obligatoires et l'une des principales méthodes de traitement de la cyphose est un ensemble d'exercices spéciaux visant à renforcer les muscles du dos et à corriger la posture.
  • Physiothérapie - conçue pour réduire la douleur dans le dos, renforcer les muscles, normaliser les processus métaboliques et les fonctions motrices. Dans ce cas, la magnétothérapie, l'électrophorèse, les ultrasons et d'autres manipulations thérapeutiques et récréatives sont utilisées..
  • Une autre méthode importante dans le cadre d'un traitement complexe est le massage de la cyphose. Il est important de trouver un spécialiste expérimenté, ainsi que d'effectuer un traitement avec un cycle complet d'au moins 10 séances, qui sont répétées à intervalles réguliers..
  • L'utilisation de médicaments est requise principalement pour le traitement symptomatique. Les AINS aideront à réduire la douleur, des complexes vitaminiques sont également nécessaires, qui incluent les vitamines B et D, ils corrigeront les problèmes neurologiques et accéléreront la récupération en général.
  • Dans les cas extrêmes, avec le développement de complications graves ou de menaces pour les fonctions vitales du corps, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Il est également important de comprendre que même après un traitement, de l'exercice pour la cyphose, ainsi que du sport et du port d'un corset pendant une certaine période, le patient a besoin de beaucoup de temps..

Que signifie cyphose??

Un tel diagnostic est posé sur la base d'images radiographiques et d'un examen médical. Les mots «cyphose préservée» sont équivalents au fait que le patient a une courbure rachidienne normale d'un point de vue physiologique. C'est-à-dire, même en présence de cyphose, le rapport optimal en termes de mobilité entre la ceinture scapulaire et le bas du dos, un bon tonus musculaire et la mobilité des vertèbres.

La prévention

Bien sûr, il est toujours préférable de prévenir la maladie en la prévenant et en soutenant son corps, plutôt que de la combattre plus tard. En tant que mesure préventive de la cyphose, suivez un certain nombre de directives simples:

  • Il est important de mener une vie active et mobile.
  • Même à l'école, vous devez apprendre à vous-même et à vos enfants à vous asseoir droit, pas en reste.
  • Faites de l'exercice ou faites au moins un exercice quotidien. Les exercices pour la cyphose et pour sa prévention impliquent de se pencher, de s'étirer, il est très utile de s'accrocher à une barre horizontale.
  • Lorsque vous travaillez en continu, il est important de prendre des pauses périodiques pour s'échauffer ou marcher..
  • S'il y a des sensations désagréables dans le dos, un surmenage, une courbure notable, vous pouvez suivre un massage préventif.

Sinon, pour le traitement et la prévention de la cyphose, il est impératif de contacter un spécialiste spécialisé. De plus, avec cette maladie, vous ne pouvez pas reporter la visite chez le médecin, car plus tôt vous traitez le problème, plus le traitement sera facile et moins la santé sera nuisible..

Cyphose - types et degrés de la maladie. Traitement de la cyphose

La colonne vertébrale humaine est un système de support et d'amortissement composé de quatre coudes: lordose cervicale et lombaire, cyphose thoracique et sacrée. Cependant, tout le monde n'a pas une colonne vertébrale aussi parfaite. Il arrive que la lordose ou cyphose physiologiquement correcte se transforme en pathologique. Dans ce cas, il convient de parler d'un problème qui doit être clarifié et guéri..

Cyphose - norme ou pathologie?

Pour commencer, il est important de déterminer les courbes physiologiques et d'apprendre à les distinguer correctement des courbes pathologiques:

  • cyphose physiologique - la courbure correcte, dans laquelle la colonne vertébrale est pliée en arrière;
  • lordose physiologique - la courbure correcte dans laquelle la colonne vertébrale est pliée antérieurement.

Une colonne vertébrale saine a quatre courbes qui ressemblent à une onde sinusoïdale.

A quoi servent ces courbes? La colonne vertébrale, incurvée en ligne ondulée et renforcée de muscles, est comme un ressort qui protège le dos des surcharges, répartissant uniformément la charge exercée sur elle sur toute la longueur.

Chez une personne normale, la cyphose physiologique commence à se former dans les premiers mois de la vie et se termine vers 7 à 8 ans. Dans ce cas, l'angle de pliage a une valeur comprise entre 15 et 30 degrés.

Avec un changement pathologique des virages, la lordose est remplacée par la cyphose et à la place, par exemple, de la lordose lombaire, une cyphose lombaire se forme.

En bref, la cyphose pathologique est une courbure dans laquelle la courbure prend une direction postérieure (coudes) à un angle de plus de 30 degrés. Dans la vie, la cyphose de la colonne thoracique est la plus courante, caractérisée par l'apparition d'une bosse. La cyphose cervicale et lombaire se manifeste beaucoup moins souvent..

Degrés de déformation et évolution de la cyphose

Dans la pratique mondiale, il est accepté de diviser la déformation de la colonne vertébrale en plusieurs degrés de cyphose:

  • I - courbure de la colonne vertébrale d'au moins 15 et d'au plus 30 degrés;
  • II - l'angle de flexion de la colonne vertébrale est de 31 à 60 degrés;
  • III - l'angle de pliage est compris entre 61 et 90 degrés;
  • IV - courbure sur 90 degrés.

Le degré de cyphose, à son tour, est classé en deux groupes de flux:

  1. Lentement progressif - l'angle de courbure change de moins de 7 degrés par an.
  2. En développement rapide - en un an, le changement de cyphose pathologique est de plus de 7 degrés.

Variétés de cyphose dans la colonne vertébrale

La cyphose pathologique peut affecter n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, indépendamment de l'âge et de sa cause. L'apparition des symptômes dépend de l'emplacement du processus pathologique. Plus la déformation est importante, plus les symptômes seront étendus..

Cyphose cervicale

Normalement, la colonne cervicale est caractérisée par une lordose. Lorsque ce coude est redressé, il y a une pathologie - une cyphose lissée de la colonne cervicale.

La survenue d'une cyphose du segment cervical est plutôt rare. Son développement est facilité par les blessures, les maladies de la colonne vertébrale, les maladies infectieuses, l'hérédité, le rachitisme, etc. Les symptômes de la cyphose cervicale comprennent:

  • étourdissements fréquents;
  • les pics de tension artérielle;
  • la douleur du cou;
  • déficience auditive et visuelle;
  • restrictions dans le mouvement du cou;
  • engourdissement ou altération du réflexe tactile dans le cou ou le bras (doigts, coude plié).

La conséquence la plus dangereuse de la cyphose cervicale est la myélopathie par compression, dans laquelle la moelle épinière est endommagée.

La myélopathie peut entraîner de graves complications: paralysie, hypotension, atrophie et contractions fasculaires.

Cyphose thoracique

La cyphose de la colonne thoracique est une courbure physiologiquement correcte de la colonne thoracique. Lorsque le renflement du coude est trop prononcé, c'est-à-dire qu'il y a une voûte ou une bosse excessive, une cyphose pathologique se produit.

Dans la cyphose thoracique pathologique, le dos ressemble au début à un voûté, mais avec le temps, il devient bossu. Dans le même temps, la ligne des épaules est incurvée avec un arc d'acromion vers l'avant et la poitrine est concave. De telles déformations des os de la partie thoracique du squelette, en plus d'une apparence inesthétique, entraînent également des changements négatifs dans le système de santé interne:

  1. Compression de la moelle épinière et des racines nerveuses, ce qui peut provoquer des problèmes de fonctionnement des organes pelviens, paralysie, parésie, etc..
  2. Violation de l'activité des systèmes cardiaque et respiratoire à la suite d'une réduction du volume de la poitrine.
  3. Destruction des formations fibrocartilagineuses intervertébrales.

Les personnes souffrant de pathologie de la région thoracique notent des changements de bien-être:

  • douleur, picotements, engourdissement dans le dos (généralement entre les omoplates) et dans les membres;
  • manque d'appétit, éructations, nausées;
  • sauts de pression artérielle;
  • tachycardie;
  • dyspnée pulmonaire;
  • miction incontrôlée.

Le développement d'une cyphose pathologique de la colonne thoracique est le plus souvent affecté par les garçons âgés de 9 à 16 ans. Juste à cette période, leur croissance intensive se produit. Se manifeste également chez les personnes âgées.

Cyphose lombaire

La cyphose de la colonne lombaire se produit sur le site de la lordose physiologique. L'arc lordotique naturel de la colonne lombaire est remplacé par un rein arrondi. En conséquence, la colonne vertébrale perd de sa flexibilité, devient rigide et moins élastique. L'amorti de la colonne lombaire est complètement altéré, car chaque poussée lors de la marche ou de la course n'est pas absorbée, mais est dégagée par la douleur.

La cyphose lombaire survient à la suite d'une intervention chirurgicale ratée, avec des blessures ou des changements dégénératifs-dystrophiques dans le bas du dos. Sur la base du tableau clinique de la maladie, les principaux symptômes de la cyphose lombaire ont été identifiés:

  • douleur dans le "foyer", irradiant vers les extrémités;
  • engourdissement et diminution du réflexe tactile dans les jambes;
  • dysfonction sexuelle;
  • selles et mictions incontrôlées;
  • formation de la bosse lombaire.

En fonction du facteur provoquant en médecine, on distingue les types de cyphose suivants:

  1. Une anomalie kyphotique congénitale survient dans le contexte d'anomalies du développement intra-utérin du fœtus ou lors de l'accouchement. À la suite de problèmes avec la colonne vertébrale: sous-développement du corset musculaire, fusion ou formation incomplète des vertèbres, anomalies dans le développement de la colonne antérieure. Cette forme de cyphose devient souvent la cause d'une paralysie congénitale des membres inférieurs. De plus, dans son contexte, dans 20 à 30% des cas, des problèmes avec le système génito-urinaire, et en particulier avec la miction, peuvent apparaître.
  2. Physiologique - l'état normal de la colonne vertébrale.
  3. Pathologique est une condition de la colonne vertébrale dans laquelle une courbure physiologiquement normale se développe en une courbure postérieure excessivement convexe. De nombreux facteurs contribuent à son développement: oncologie de la colonne vertébrale ou des tissus mous, infections et inflammations, hyperthyroïdie, processus dégénératifs et dystrophiques, tuberculose, maladie de Cushing, maladie de Paget. La cyphose chez les enfants peut être provoquée en raison d'une posture mal formée.
  4. Ostéochondropathie (juvénile dorsale, maladie de Scheuermann-Mau). Cette maladie se caractérise par un changement pathologique de la forme des corps de plusieurs vertèbres. Les vertèbres endommagées par la maladie prennent la forme d'un coin. Il n'y a pas de raison spécifique pour le développement de la maladie de Scheuermann-Mau, cependant, il existe une opinion présomptive selon laquelle la faute est la violation de la circulation sanguine dans la colonne de support et, par conséquent, des déformations de la croissance des vertèbres.
  5. Génotypique. L'apparition de ce type de déformation kyphotique est due à un facteur héréditaire de type dominant.
  6. Compression. Ce type de maladie peut se développer à la suite d'une diminution de la hauteur totale des vertèbres thoraciques obtenue après leur fracture par compression. Un effort physique excessif sur la colonne vertébrale pendant le sport peut provoquer le développement de la maladie. Sous leur action, les corps vertébraux se déforment et, par conséquent, leurs sections antérieures sont raccourcies..
  7. Mobile. L'affaiblissement du corset musculaire est à l'origine du développement d'une déformation mobile. Ce sont les muscles para-spinaux qui maintiennent la colonne vertébrale dans la bonne position. Son affaiblissement ou son développement inapproprié conduit à des violations de l'organisation «amortissement». Une autre raison est un séjour prolongé dans la mauvaise position debout, assise ou couchée. En règle générale, au lit, les muscles et les os sont complètement détendus et prennent des formes complètement différentes. Tout, sauf la forme nécessaire pour maintenir la colonne vertébrale en bon état.
  8. La cyphose sénile (sénile) se développe à la suite de modifications dégénératives et dystrophiques de la colonne vertébrale et de l'affaiblissement des muscles de la colonne de soutien. Le facteur d'âge est le principal moteur du développement des changements séniles..
  9. Paralytique. Les impulsions pour la formation de ce type de déformation sont les maladies contre lesquelles se développe la paralysie: poliomyélite, botulisme, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique, spina bifida, paralysie cérébrale, polyradiculite aiguë, etc..
  10. La cyphose postopératoire résulte de l'attitude négligente du patient envers les recommandations des médecins après la chirurgie. Une autre raison est des erreurs de port ou de fixation du bandage postopératoire pendant la rééducation.
  11. Dégénérative. Il se développe à la suite de maladies dégénératives, dystrophiques et inflammatoires affectant la colonne vertébrale (ostéochondropathie, ostéoporose, ostéochondrose, spondylose, spondylarthrite).
  12. Rachitique. Le nom lui-même indique la principale raison de l'apparition - le rachitisme, transféré dans l'enfance.
  13. Total (cintré). La maladie est exprimée par une courbure uniforme de toute la colonne vertébrale. Son développement s'accompagne de spondylarthrite ankylosante, de spondylose, etc..
  14. Tuberculeux. Une maladie se développe à la suite d'une spondylarthrite tuberculeuse, qui détruit le corps des vertèbres et du cartilage intervertébral.
  15. La cyphose angulaire se traduit par un renflement accru avec un sommet pointu dans la colonne thoracique. En apparence, le renflement ressemble à un angle. Le coupable de cette pathologie est la spondylarthrite tuberculeuse ou une lésion de la région thoracique.
  16. Posturale (posture, «dos rond»). Une mauvaise posture accompagne le développement du «dos rond». La raison de son développement est la mauvaise position lors de la lecture, le travail à l'ordinateur, en marchant, ainsi que la composante psychologique. La cyphose chez les enfants se développe souvent dans un contexte d'insatisfaction personnelle. Certains gars commencent à s'affaisser, se complexant à cause de leur taille. Les filles qui trouvent leurs seins petits et pas assez attirants essaient de les "cacher" avec un penchant. Les femmes aux gros seins et les mères qui portent un bébé pendant longtemps dans leurs bras ou en écharpe sont également à risque de développer une cyphose.
  17. Post-traumatique. La raison est une blessure à la colonne vertébrale. Une fracture dans le corps de la colonne vertébrale crée toutes les conditions d'une mauvaise fusion des os et du cartilage, ce qui provoque une cyphose.

Traitement de la cyphose

Le traitement de la cyphose est un processus long et nécessite beaucoup de patience et de force. Pour le guérir, les médecins prescrivent dans la plupart des cas un traitement conservateur, qui est le suivant:

  • l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • thérapie manuelle;
  • réflexologie;
  • point thérapeutique et massage général;
  • physiothérapie: électrophorèse, stimulation électrique, magnétothérapie, thérapie au laser, etc.
  • nager;
  • traitement de la posture passive: dormir sur un matelas orthopédique, maintenir une posture correcte;
  • utilisation de bandages et corsets correcteurs.

Dans les cas particulièrement graves (courbure sévère, douleur intense, névralgie, perturbation du travail des organes internes), le massage avec cyphose ou gymnastique sera impuissant - une opération est prescrite. Les médecins prescrivent une intervention chirurgicale lorsque le système squelettique est déjà complètement formé. Cependant, tous les médecins n'offrent pas une telle option de traitement, car la chirurgie de la colonne vertébrale comporte un risque élevé.

Traitement de la pathologie à domicile

Avant de commencer un traitement à domicile pour votre dos, vous devez en discuter avec votre médecin. Habituellement, les méthodes de thérapie «à domicile» sont des exercices de physiothérapie améliorés, des bandages et des massages pour la cyphose..

L'utilisation de bandages correcteurs en combinaison avec la gymnastique, les massages et la pharmacothérapie vous permet de corriger presque complètement une posture déformée ou de suspendre son développement pathologique.

Physiothérapie

Dans le traitement de toute maladie de la colonne vertébrale, les exercices de physiothérapie (thérapie par l'exercice) sont d'une importance particulière. Les exercices de cyphose doivent être sélectionnés par le médecin traitant en tenant compte de la localisation de la pathologie et se concentrer sur le renforcement des groupes musculaires correspondants.

Pour corriger le problème existant, la série d'exercices suivante est utilisée. Lors de leur mise en œuvre, il est important de surveiller le rythme de la respiration. Ensemble approximatif d'exercices:

  1. Exercice n ° 1. Pour cet exercice, vous devez équiper une canne de gymnastique. Prenez-le par les extrémités avec les deux mains et placez-le par les épaules, en le pressant contre les omoplates avec une force descendante. Dans ce cas, les jambes doivent être écartées de la largeur des épaules. À ce stade, vous devriez sentir que les muscles de la colonne vertébrale «ont commencé à jouer» et qu'il y avait une tension en eux. De plus, dans la même position, nous commençons à effectuer des squats. Ils s'assirent - expirèrent, se levèrent - inspirèrent. Cela ne vaut pas la peine de tourmenter le corps avec des squats profonds tout de suite. Accroupissez-vous autant que vous le pouvez, augmentant la profondeur du squat chaque jour.
  2. Exercice numéro 2. Cet exercice populaire a été fait par tout le monde dans le jardin ou à l'école. Tenez-vous lentement sur vos orteils et en parallèle, levez les bras comme un oiseau (à travers les côtés), tout en prenant une profonde inspiration. Abaissez vos membres le long de la même trajectoire que vous expirez.
  3. Exercice numéro 3. Nous revenons au bâton. Nous le rejetons sur les épaules, comme dans le premier exercice, les jambes écartées. Nous levons les mains et abaissons notre tête en arrière, inspirant l'air. Nous revenons à la position de départ - expirez.
  4. Exercice numéro 4. Ici, vous devrez ramper à quatre pattes. Pour ce faire, mettez-vous à genoux et mains, et commencez à plier le dos, en levant la tête et en faisant un pas avec la même main et le même genou. Vous devriez ressentir une tension dans vos muscles. Revenez à la position de départ et montez sur le bras et le genou suivants, en vous cambrant et en soulevant la tête. Au total, vous devez faire 40 à 50 pas.
  5. Exercice numéro 5. Nous continuons à exercer dans la position des «quatre points». Nous plions les bras au niveau des coudes, abaissant l'avant du corps au sol et se penchant en avant. Puis nous revenons lentement à la position de départ.
  6. Exercice numéro 6. Allongez-vous sur le sol et étirez vos bras et vos jambes le long de votre torse. Imaginez que vous venez de vous réveiller et que vous étirez vos mains derrière votre tête et inspirez. Puis reviens - expire.
  7. Exercice numéro 7. Nous acceptons la position couchée, de préférence sur le sol. Les bras sont pliés au niveau des coudes et les jambes sont étendues le long du corps. Nous prenons une respiration - "sortez" la poitrine, appuyée sur les coudes et l'arrière de la tête. Revenir en arrière - expirer.
  8. Exercice numéro 8. Allongé sur le sol, le ventre baissé, vous devez plier les coudes et les appuyer sur vos épaules. Ensuite, en inspirant l'air, levez la tête, les épaules et la poitrine aussi haut que possible, étirez-vous. Nous nous allongons - expirons.
  9. Exercice numéro 9. Revenons au bâton. Nous acceptons une position couchée et jetons le bâton sur nos épaules (comme dans le premier exercice). Ensuite, nous commençons à soulever et à tirer la tête et les épaules aussi haut que possible, tout en inhalant l'air, étirant ainsi la colonne vertébrale. Allongez-vous doucement dans la position de départ et expirez.
  10. Exercice numéro 10. Tenez-vous droit et jetez vos mains derrière votre tête. Montez lentement sur vos orteils, inspirez de l'air et écartez vos bras sur les côtés. Descendez, les mains sur l'arrière de votre tête - expirez.

D'accord, ces exercices peuvent être effectués en toute sécurité à la maison. Il est évidemment nécessaire de s'approvisionner en l'attribut nécessaire - un bâton de gymnastique et de consulter un médecin. La thérapie par l'exercice pour la cyphose ne contient pas d'exercices difficiles à réaliser, et même les personnes âgées peuvent le faire.

Est-ce qu'ils entrent dans l'armée avec cyphose?

Selon l'article 66 «Difformités, maladies de la colonne vertébrale et leurs conséquences», les jeunes qui reçoivent un diagnostic de ce qui suit sont exemptés du service militaire.

  • Cyphose pathologique congénitale ou acquise de la colonne vertébrale, accompagnée d'une déformation modérée de la poitrine.
  • Déformation kyphotique avec un problème de voies respiratoires de grade II diagnostiqué.
  • Courbure congénitale ou acquise, confirmée par des déformations en forme de coin de la colonne vertébrale.
  • Cyphose grade III.
  • Cyphose ostéochondropathique.

Avec de tels problèmes de santé, un conscrit n'est pas emmené dans l'armée. Il se voit attribuer une forme physique de catégorie B, selon laquelle il reste en stock. En cas d'introduction de la loi martiale dans le pays, il devra commencer à servir dans les rangs de l'armée.

Articles Sur La Colonne Vertébrale

Sensation de brûlure dans les jambes: causes et traitement à la maison

Brûler dans les jambes n'est pas une maladie, mais un symptôme d'une maladie. Cela peut indiquer une pathologie grave qui doit être traitée.

À quoi ressemble une hernie intervertébrale de la colonne vertébrale en IRM et comment la procédure est effectuée

Les modifications dégénératives de la colonne vertébrale, se développant dans le contexte de processus pathologiques en cours, provoquent un déplacement du nucleus pulposus et une rupture de la membrane du disque dur.